TikTok, le réseau social que tout le monde entend parler, mais certains sont toujours retissants à s’y mettre, souvent pour son image jugé « adolescent ». Cependant, cette application chinoise est devenue au-delà d’une simple plateforme de danse ou de vidéos drôles. Non seulement son audience s’élargie, mais on remarque qu’il y a de plus en plus de marques qui se lancent pour cibler leur audience plus jeune.

Un réseau social important

Selon les estimations, TikTok compte 15 millions d’utilisateurs actifs en France. Malgré ce qu’on croit, il s’agit d’un réseau social qui propose de « snackable content », c’est-à-dire du contenu facile à comsommer et partager. En plus, son algorithme est très puissant, qui détecte facilement le centre d’intérêt de chaque utilisateur, le contenu proposé par TikTok est addictif. Les vidéos verticales sont très vite adoptées par ses concurrents comme Instagram et Youtube, sous le nom « Reels » et « Short ».

Maintenant, est-ce que TikTok est fait pour toutes les marques ? Vous pouvez lire l’article écrit par Justine Cavaillès, qui a très bien résumé les chiffres clés de TikTok, mais nous ne retrouvons pas réellement une réponse à son titre. Dans cet article, nous allons tenter d’apporter une réponse.

La réponse n’est pas une question de simple « oui » ou « non ». C’est plus complexe. Oui, il faut aller sur la plateforme pour cibler une audience plus jeune et se positionner dès le début pour ne pas louper une opportunité. Non, il ne faut pas y aller s’il n’y a pas une stratégie bien définie et il faut oublier la façon de faire « Instagram ».

Les marques ont compris et voient l’intérêt de la plateforme, cependant, elles ne connaissent pas les codes de TikTok, c’est-à-dire la façon de communiquer à la TikTok afin de proposer du contenu consommable aux utilisateurs. C’est pour cela, une marque peut très bien réussir sur Instagram et avoir un engagement très élevé, mais ne pas connaître les mêmes effets sur leur compte TikTok. Ceci se résulte au fait que ces entreprises n’ont pas proposé du contenu adapté à la plateforme. Pour celle de première, les codes de contenu, l’algorithme, ainsi que les attentes des consommateurs sont différents à celle de dernière. De plus, TikTok pousse les contenus aux non abonnés via la page « pour toi » (ou en anglais « for you page »), alors que cette fonction est qu’en cours de développement chez Instagram.

Comparaison entre deux marques

Voici, deux exemples de marque, une qui a compris les codes de TikTok et l’autre non.

Si vous êtes connaisseurs, vous avez dû déjà entendre de parler du compte d’E.L.F, une marque de cosmétique américaine, il s’agit une des marques qui maîtrise le mieux la plateforme des Gen-z. Elle propose du contenu au code de la plateforme et place les utilisateurs au cœur de son stratégie. L’activation qui a le mieux marché pour cette marque était le challenge « Eyes, Lips, Face ». Pour cela, elle a proposé une chanson en invitant les utilisateurs de l’utiliser et créer une vidéo avec. À l’issue de cette campagne, il y a eu 5 millions de vidéos créées avec la chanson.

 

 

Contrairement, Tom Ford Beauty, on comprend assez vite que la marque propose du contenu de marque classique et ne crée pas de lien de proximité client comme la marque précédente. Ceci explique le manque d’engagement dans leurs vidéos.