La forte influence et le développement du numérique depuis quelques années a entrainé une démocratisation de la digitalisation dans le secteur du vin. Le digital a permis d’augmenter la concurrence entre les différents acteurs qui composent la filière, permettant de mettre en place de nouvelles opportunités. Zoom sur cette transformation qui allie un produit très classique avec des technologies connectées.

Deux mondes différents pour un même objectif

Depuis quelques années nous assistons à une fusion du secteur viticole avec les technologies qui ne cessent d’évoluer. La principale raison de cette mutation s’explique par le changement des modes de consommation des utilisateurs et d’une volonté du marché du vin d’adapter son offre aux demandes de son public.

 

Le vin et la digitalisation : une alliance possible ?

Le e-commerce du vin : un marché en pleine explosion

Il y a encore quelques années, le consommateur lambda se rendait dans une grande surface ou chez son caviste pour acheter son vin quotidien. Aujourd’hui, les sites de vente en ligne ne cessent d’accroître proposant aux clients de nombreux vins à des prix attractifs. Les comportements d’achat ont donc évolué : la vente en ligne de vin représente environ 10% du marché total à l’heure actuelle.

Même si le fossé entre le marché français et le marché américain est encore important celui-ci est amené à diminuer voire disparaître grâce à l’utilisation d’outil digitaux. En effet, le viticulteur Français doit se servir de moyens digitaux notamment avec la création de sites web pour augmenter ses ventes, communiquer sur ses produits. Ce site doit être utilisé comme un véritable outil commercial, mis à jour régulièrement, facile d’utilisation, avec des visuels attrayants.

le nombre d'achat de bouteilles de vin sur internet augmente

Le e-commerce et le vin

 

Quand les drones survolent les vignobles

En 2013, le Groupe viti-vinicole Bernard Magrez a initié le test de ces engins dans ses quatre grands crus classés. Le drone va permettre à l’exploitant de faire un état de lieux de ses propriétés notamment au niveau sanitaire. Des rayonnements infrarouges placés sur l’appareil permettront de survoler, contrôler et envoyer un rapport des différentes parcelles à son propriétaire. Ce procédé permet d’agir de manière rapide et ciblée sur une zone abimée, malade afin de traiter et d’éviter la contamination du reste des vignes. Bien sûr, des capteurs embarqués sont déjà présents sur des tracteurs dans certaines propriétés mais le drone permet de limiter les émissions de CO2, et d’éviter le tassement des terrains.

Jeanne Lacombe responsable des propriétés de Bernard Magrez ajoute même : « si le drone pouvait nous permettre de détecter plus rapidement les attaques de mildiou et d’oïdium (les deux principales maladies qui affectent la vigne et la qualité du raisin), cela nous permettrait de déclencher des actions préventives, et non pas curatives, et donc d’améliorer encore la qualité »http://www.bernard-magrez.com/fr

Les drones pour surveiller les vignobles

Survol des vignobles par un drone

 

Kuvée, la bouteille de vin connectée pour un verre optimal

C’est d’Outre Atlantique que nous vient cette belle révolution : Kuvée une bouteille de vin connectée. L’idée est, que lorsque qu’une bouteille de vin est ouverte il faut la consommer immédiatement sous peine que son contenant s’oxyde.

Kuvée propose une alternative à ce problème grâce à son appareil à la forme d’une bouteille permettant de servir du vin sans l’oxyder. La qualité du vin est maintenue pendant 30 jours.

L’utilisation est simple : C’est une bouteille creuse dans laquelle il faut insérer une capsule spécialement conçue par la marque. Celle-ci est équipée d’une valve qui empêche l’oxygène de se mélanger avec le vin ce qui ne peut pas l’altérer. Lorsque la cartouche est en contact avec la bouteille, l’écran connecté présent sur celle-ci permet d’obtenir toutes les informations sur le vin allant du cépage, aux techniques de fabrications.

Le gadget 2.0 indique également le nombre de verres qu’il reste à déguster ainsi que les plats qui semblent convenir le mieux avec le vin. Enfin il est possible de recommander des bouteilles directement auprès du viticulteur. La start-up a réunit des milliers de dollars grâce à une opération de crowfunding. Le prix des bouteilles varie entre 20 et 60 euros, et depuis le mois de décembre aux Etats-Unis la bouteille Kuvée est disponible avec 4 bouteilles de vin au prix de 200 euros. https://www.kuvee.com/

Kuvée, une bouteille de vin connectée

kuvée la bouteille connectée

 

De nouveaux défis dans un univers noble ?

D’un coté le vin un produit très classique et de l’autre des technologies qui ne cessent d’évoluer. L’alliance entre ces deux domaines est à l’origine de nombreuses innovations dans le domaine viticole, et nous ne sommes qu’au début de la digitalisation du secteur. Aujourd’hui personne ne peut sous-estimer l’influence du marketing digital. Car ce n’est pas seulement la qualité du vin qui influera sur les ventes, mais aussi celui qui saura communiquer le mieux avec ses consommateurs pour leur donner l’envie d’acheter ses produits.