Les limites dû à l’utilisation des nouvelles technologies dans le secteur du fitness.

Les inconvénients dû à l’utilisation des nouvelles technologies dans le secteur du fitness.

L’existence des nouvelles technologies dans le fitness est indéniable ; Les objets connectés, les applications intelligentes et la réalité virtuelle présentent toutes un réel bienfait sur la santé des individus. Seulement, on commence à entrevoir que ces dernières peuvent avoir des impacts négatifs sur le bien-être des utilisateurs. 

Pour certains individus, ces gadgets peuvent devenir des obsessions occasionnant des conséquences négatives sur la santé mentale. Concernant les applications, l’aspect le plus problématique est leur fonctionnalité de partage social. Cela peut créer une concurrence malsaine entre les utilisateurs et générer de l’anxiété quand les résultats d’un autre pratiquant sont meilleurs que ceux de l’individu en question.

Autre fait plus inattendu, les utilisateurs de montre ou bracelet connecté ont tendance à souvent sauter leur séance si leur appareil n’a plus de batterie.

De plus, le temps d’écran excessif peut entraîner des maux de têtes, des troubles du sommeil, une mauvaise vision et divers autres problèmes physiologiques.

Concernant les entraînements à la maison, autant les nouvelles technologies peuvent être de bons alliés pour des pratiquants qui maîtrisent les mouvements et la technique, autant pour des débutants qui n’ont pas l’habitude de faire une activité physique régulière, les mouvements peuvent être mal effectués et provoquer des blessures. Celles-ci ne remplacent pas la présence d’un coach expérimenté. On pose alors la question de la sécurité dans la pratique non accompagnée d’un professionnel.

Autre inconvénient majeur, nos données personnelles et particulièrement celles relative à notre santé sont transmises à des entreprises à des fins plus ou moins louables.

L’économie est elle aussi touchée

Des inconvénients économiques apparaissent également. Les coachs sportifs ont beaucoup moins de demandes d’entraînement. On voit apparaître dans certaines salles de sport, des cours collectifs dispensés par un coach sur un vidéo projecteur. De même, les indépendants sont impactés avec le marché des applications en plein essor.

Pour finir, on avoue également que l’amélioration quasiment permanente des objets connectés, implique un investissement fréquent chez les fabricants et les consommateurs qui engendre inévitablement un budget relativement conséquent et régulier chez les utilisateurs, plus ou moins accessible selon la discipline et le mode de vie de chacun.

Au vu de ce qui précède, on peut alors se demander si ces outils sont finalement si bienveillants pour leurs utilisateurs.

L’impact sur le relationnel

La nature de nos relations a été révolutionnée avec ces outils. La quantité souvent supplante la qualité des relations et le virtuel tend à se substituer au réel. Dans certains cas, les individus sont attachés à leurs smartphones, liés aux objets connectés et aux applications intelligentes. Les nouvelles technologies ont envahi notre environnement et transformé notre mode vie. Certains y consacre des sommes d’argent conséquentes pour acheter les dernières technologiques à la mode qui leur sont devenues « essentielles ». Ainsi, quelques sportifs ne profitent plus de leur séance, ne pensent qu’à bien faire les mouvements et se filmer pour publier leurs entraînements seules réseaux sociaux pour avoir la reconnaissance de leur communauté.

L’élitisme engendré pas les nouvelles technologies peut ainsi décourager certains individus qui par manque de moyens, de confiance, d’équipements ou d’expérience renonceraient à leur pratique.

Conclusion

Comme nous avons pu le voir, il existe un grand nombre d’inconvénients à ces technologies, qu’ils soient sociaux, économiques ou environnementaux. Ces outils digitaux présentent alors des limites à l’utilisation.