Ludivine Wollner

1. Peux-tu me parler de toi et de ton parcours ?

J’ai intégré l’EFAP dès la première année après un bac Littéraire. J’ai poursuivi la formation pendant 4 ans au cours de laquelle j’ai effectué différents stages (Communication interne institutionnel à la mairie de Bordeaux, communication évènementielle et culturelle au Pin Galant une salle de spectacle à Bordeaux Mérignac. Puis je suis partie pour un semestre à l’étranger à Sydney en Australie dans une école partenaire. Ce semestre d’étude a été une révélation tant au niveau pro que perso. J’ai eu un déclic sur ma carrière et ce que j’avais envie de faire (même si au fond je l’ai toujours su). C’était décidé je voulais travailler dans l’univers de la glisse, le maillot de bain. Suite à ce semestre, j’ai tout fait pour continuer dans cette voix. Pour mon stage de 4ème année j’ai fait une candidature spontanée pour travailler au sein d’Eurovet : l’organisateur de salon du maillot de bain et de la lingerie. Cette plateforme pouvait donc me donner accès à des contacts des plus grandes marques de maillots de bain. J’ai passé 6 mois fantastique et ai beaucoup appris sur le secteur. Grâce à ce stage j’ai pu rencontrer les équipes de Billabong où le siège européen était situé à l’époque à Hossegor. C’est ainsi que j’ai pu décroché mon stage de fin d’étude pour le MBA Digital Marketing and Business avant même de l’avoir intégré. Je venais de décrocher mon job de rêve : bosser pour LA marque emblématique du surf. J’ai été assistante trade-marketing, et combiner aussi bien des missions digitales (Amazon, Zalando) que des missions sur le terrain (PLV, vitrines, événementiel…).

2. Comment as-tu intégré Volcom ? Et pourquoi avoir fait le choix de t'orienter vers les entreprises liées aux sports de glisse de la côte basque ?

Suite à ce stage, j’ai commencé à chercher un futur poste. Le même poste que j’occupais chez Billabong est sorti chez Volcom. Cela me paraissait donc évident d’y postuler. Je n’y croyais pas trop car j’étais junior. Mais au final après 2 entretiens et une étude de cas, j’ai été prise sur le poste ! Continuer sur la même lancée de travailler pour des entreprises du secteur de la glisse me passionne. Je suis ravie de pouvoir mettre à profit mes compétences pour des entreprises comme celles-ci.

3. Quelles sont tes missions chez Volcom ?

Les missions de base ne comportaient malheureusement pas de digital, et il est vrai que je savais que ça allait me manquer. Je suis Chargée de projet Trade-Marketing. Je suis en charge de la production et du développement du programme saisonnier de PLV, goodies, vitrines retail et wholesale. J’ai pu au fur et à mesure proposer de nouveaux outils et j’ai ainsi développé une newsletter interne trimestrielle de notre service. Elle détaille tous les projets en cours et futurs, les réalisations relatives au département. Je suis aussi également en train de développer des newsletters à destination du marché européen wholesale afin de leur faciliter l’accès à tous nos assets digitaux afin qu’ils puissent communiquer au mieux sur la marque qu’est Volcom.

4. Aimes-tu ce que tu fais ?

J’aime beaucoup ce que je fais, le secteur me plaît énormément et j’adhère totalement à l’esprit de la marque. Je me vois évoluer dans ce secteur, peut-être pourquoi avec plus de missions liées au digital ?

5. Comment envisages-tu la suite de ta carrière ?

J’ai toujours eu comme rêve et projet de créer ma propre marque de maillot de bain. C’est pour cela que j’avais intégré le MBA Digital Marketing and Business, afin de pouvoir être totalement autonome sur toute la partie e-commerce/marketing/communication. Ce projet est toujours dans ma tête, on ne sait jamais de quoi la vie est faite, qui sait dans 6 mois, 2 ans ou 5 ans, peut-être que je me lancerai ? Mon plan de communication est déjà prêt, je connais déjà quelle identité je souhaite donner à ma marque, le nom. Il « suffit » juste de se lancer…