Interview : à la rencontre de Ludovic Louis, SEA Specialist & Traffic Manager

interview Ludovic Louis MBA DMB Aurélien Serra

 

Bonjour et bienvenue à cette interview avec Ludovic Louis, expert en SEA passionné de digital et d’intelligence artificielle. Ludovic est reconnu comme l’un des principaux experts de la région en matière de référencement payant et de marketing en ligne. Avec de nombreuses années d’expérience dans le domaine, il connaît parfaitement le monde des agences web, et a longtemps jonglé entre les casquettes. Ancien responsable des Master digitaux pour le campus de L’INSEEC Chambéry, c’est à Genève que maintenant notre féru d’innovation technologique poursuit sa carrière. Nous sommes ravis de l’avoir avec nous aujourd’hui pour partager son expertise et ses conseils précieux. Alors, sans plus tarder, passons à l’interview avec Ludovic Louis.

Au-delà du metavers, je pense que c’est la combinaison de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée qui donne la réalité mixte qui prendra le dessus dans quelques années.

Ludovic Louis

Digital Marketing consultant & Trafic Manager, Details.ch

Pouvez-vous vous présenter pour que le lecteur sache qui vous êtes ?

Je me définis souvent comme un slasher car j’ai depuis plusieurs années, plusieurs activités en même temps. J’ai toujours été sur plusieurs projet car je suis incapable de me concentrer sur une seule chose à la fois !

 

Vous avez swiché entre l’enseignement et le milieu professionnel, aujourd’hui vous êtes à plein temps en agence. Pensez-vous que les jeunes étudiants sont opérationnels au sortir de leurs études, ou l’expérience est le fer de lance de la compétence ?

En sortie d’école les compétences peuvent manquer. L’alternance est une bonne approche qui apporte des informations tactiques et l’entreprise qui apporte les compétences en temps réel.

Moi, lorsque je suis sortie de l’école je me suis rendu compte de la différence d’exigence entre les deux milieux. Quant à l’école on demande aux étudiants d’avoir 10/20 minimum, en entreprise il faut viser le 20/20 constamment. Ce changement de rythme peut être difficile pour certain et l’alternance est une bonne préparation à cette exigence du monde du travail.    

Quelle est la compétence la plus technique selon vous entre SEO et SEA ? Et surtout pourquoi ?

J’ai commencé par faire des campagnes sur Google Ads et Facebook il y a 12 ans. Et le SEO est arrivé il y a quelques années seulement. Je trouve que le SEO est plus difficile mais je pense que mon avis est biaisé car j’ai tout simplement plus d’expérience en SEA.

le SEO ne laisse-t-il pas plus de place à l’erreur que le SEA où la rentabilité est très importante ?

La rentabilité est le fer de lance pour toute entreprise, surtout en ce moment où les investissements publicitaires sont pilotés avec plus d’efficience. Le SEA, lorsqu’une campagne ne marche pas, nous pouvons nous en rendre compte en quelques jours alors qu’en SEO, les résultats prennent des semaines voire des mois.

Le metavers semble être aujourd’hui dans toutes les bouches, on a vu Meta qui investit massivement dessus, quel est votre regard sur cette révolution digitale ?

Au-delà du metavers, je pense que c’est la combinaison de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée qui donne la réalité mixte qui prendra le dessus dans quelques années. Plus pratique, sans perte de repères, elle permet de jongler sur le monde virtuel tout en restant les pieds sur terre. Les applications sont très nombreuses également. Je pense que les IA générative créeront des univers entier qu’aucun humain n’aura crée avec une ligne de code mais j’aurais l’occasion d’en parler plus tard.

 

Avez-vous pu à titre personnel expérimenter un ou plusieurs univers Metavers ?

 

Oui tout à fait. J’aime beaucoup la réalité virtuelle, ma première expérience remonte en 2016 déjà ! C’était lors d’un salon, nous rigolions tous, dans la file d’attente, de voir des gens avec un casque adopter des postures plus ou moins gênantes. Et puis 3 secondes seulement après avoir mis le casque me voilà en train de craindre de marcher sur une planche virtuelle suspendue à 100 mètres de haut !

J’étais totalement absorbé dans le monde virtuel sans aucune considération des personnes qui très certainement étaient de train de rire en voyant ma posture d’homme ivre essayant de marcher sur une ligne droite imaginaire !

 

Casque VR Metavers
Casque VR Metavers

Pensez-vous que les annonceurs pourront demain effectuer des campagnes marketing, au même titre qu’une campagne SEA, dans le metavers ?

Le domaine publicitaire s’intéresse aux placements dans le métavers. Je pense qu’il est encore trop tôt pour savoir sous quelle forme elle aura lieu. En cours, j’aime expliquer que dans les années 60 lorsque nous demandions aux hommes ce qu’ils pensaient des robots ménagers qui remplacent les tâches ménagères. Beaucoup d’entre-eux avait peur de leur propre femme, disant que si elles ne feront plus le ménage alors elles deviendront agressives ! La technologie évolue mais les mœurs aussi et cela est encore plus difficile à prévoir !

 

On le sait, vous êtes un grand fan d’IA. Quelles sont les pépites à suivre ou à absolument découvrir ?

Mon grand copain actuellement est ChatGPT et Dall-E. ChatGPT est passionnant car il a une capacité à s’exprimer comme un humain. Je trouve que les réponses aux questions sont plus proches de ce que nous attendons d’un collègue plutôt que les réponses d’un ultra savant. Dall-E est une machine capable de générer des images en fonction de ce qu’on lui demande (un prompt). D’ailleurs j’ai écrit un article sur le fait que « prompt IA » pourrait devenir un futur métier, du moins une compétence à acquérir dans les métiers créatif.

Justement parlons de ChatGPT, IA d’OpenAI, comment voyez-vous son évolution dans le milieu professionnel ?

C’est potentiellement un game-changer. J’avais écrit dans mon blog en 2016 un billet sur mes prévisions de 2020 : « Les intelligences artificielles sont capables de lire nos émotions, elles peuvent parler et écrire sans que nous puissions en faire la distinction avec un humain. Pourrait-elle devenir ma meilleure amie, capable de me comprendre, de savoir qui je suis et connaître mes attentes ? Ou pourrait-elle être moi, dématérialisé ?

Dans ce cas elle pourrait réserver une soirée avec Paul mon meilleur ami, l’assistant regardera nos agendas respectifs, réservera le resto en commandant les plats que nous préférerons et paiera sans que nous nous en occupions. Peut-être même un jour elle nous dira d’aller à l’hôpital. En effet, si nous donnons nos données médicales elle pourra savoir que nous sommes malades sans même que nous nous en rendions compte. »

 

Professionnellement (et pour les étudiants mon avis est le même), je considère chatGPT comme un collègue ou un bon pote qui sait pas mal de chose. Lorsque nous discutons avec un copain, nous entendons ses conseils, ses arguments, ses opinions. Dans les échanges nous prenons du bien et rejetons ce qui nous convient le moins. On échange, nos points de vue évoluent. ChatGPT fait le même travail que ce « collègue », il ne faut pas tout prendre à la lettre, on peut lui demander d’argumenter son opinion. Pour les étudiants j’y vois un game-changer également, certes ils pourront faire faire leur dissertation mais je pense qu’ils pourront aller plus en profondeur dans une thématique (une question en apporte une autre).

Texte SEO généré dans ChatGPT
Capture d'exemple ChatGPT prompt
Capture écran d'accueil ChatGPT

Ne pensez-vous pas que cela peut à termes remplacer certaines compétences (copywriting, développement, blogging, storytelling) ?

 C’est un outil, comme tous les outils ils ont la fonction de simplifier une tâche mais cela ne rend pas le résultat moins bon. J’aime utiliser la métaphore du couteau pour un cuisinier. Un cuisinier pourrait couper des carottes en deux avec ses mains, le couteau lui permet d’être plus précis et de créer des compositions de plats illimités. L’IA est comme un couteau, il facilite le travail, peut aussi être dangereux mais offre surtout une palette illimitée de création pour l’Homme.

 

Vous qui tenez un blog, est-ce que vous seriez susceptible de déléguer la rédaction de vos articles à une IA ?

Bien vu Aurélien, j’ai déjà créé une nouvelle section dans mon blog où j’ai fait rédiger des textes entièrement édités par l’IA.

Comme pour le couteau, j’ai écrit un premier texte avec l’une des premières versions de chatGPT assez court et un second plus romancé.

RTFKT Logo x Body

Certains enseignants ont émis des craintes quant à cette IA, selon eux les étudiants vont déléguer à l’intelligence artificielle leurs travaux scolaires. Quel est votre avis là-dessus ?

Cela rejoint mon point de vue professionnel.

Et au niveau global, cela ne vous inquiète pas que des algorithmes deviennent plus performants voire utiles que des humains ?

En réalité, les algorithmes sont meilleurs que nous, c’est déjà une réalité. Ils sont meilleurs pour la recommandation, dans la prédiction, l’édition etc. Cela ne m’inquiète pas. D’ailleurs, je pense même que nous soyons encore à l’époque du silex par rapport à la création d’un couteau forgé et affuté mécaniquement.

Code informatique HTML

Dans le digital, mieux vaut être selon-vous : touche à tout ou spécialiste d’un domaine ?

Pendant longtemps j’ai promu la polyvalence. Aujourd’hui et depuis quelques années je me suis spécialisé. Le marketing est un domaine très large, une petite entreprise aura besoin d’une personne polyvalente, touche à tout. En revanche dans un grand groupe, le service marketing sera segmenté par domaine d’expertise. Je dirai donc, à l’étudiant de décider s’il veut travailler dans un grand groupe ou non. Toutefois, il y a un dénominateur commun pour toutes les personnes qui travaillent dans le marketing c’est qu’ils ont des compétences transverses. C’est une compétence qui vaut et vaudra de l’or.

RTFKT Logo x Body

Au sein du MBA, les enseignants nous sensibilisent beaucoup à la veille. Quelle est votre routine de veille ?

Oui la veille prend pas mal de temps. Je suis sur twitter à longueur de journée car je suis une pléthore de compte. C’est ma cour de récréation, des sujets sérieux côtoie des blagues salaces. J’aime bien aussi Tiktok qui via l’algorithme me trouve des hacks sympas. Et puis je suis devenu très actif sur LinkedIn avec une communauté de 7000 personnes qui me permet d’échanger sur des sujets spéciaux en marketing, VR, IA, offre d’emploi etc.

Vous entretenez un blog sur lequel vous publiez régulièrement des articles. Comment s’appelle-t-il et sur quelles thématiques écrivez-vous ?

Je m’appelle Ludo Louis et mon blog est https://ludo-louis.fr ! Je parle de mes réflexions personnelles sur un domaine, de marketing, d’IA et neurosciences.

Ludovic Louis interview

Si vous deviez nous donner un ou plusieurs outils « pépite » dans le digital que vous utilisez dans la vie de tous les jours, quels seraient-ils ?

Nous en avons parlé, mais j’ai déjà le réflexe de faire mes recherches directement dans chatGPT plutôt que dans Google. Trouver son canal de veille favori et surtout ne pas hésiter à rencontrer et poser des questions pour s’enrichir de connaissance !

 

Aurélien Serra

Aurélien Serra

Etudiant en MBA DMB & chef de projet Juniot chez Publicis LMA

 

Actuellement étudiant en MBA Digital Marketing & Business à l’EFAP Lyon, j’occupe en parallèle le poste de chef de projet junior chez Publicis LMA, à Annecy 👨🏻‍💻

Diplômé d’un Master 2 en Marketing Digital & E-commerce, j’ai souhaité poursuivre dans une spécialisation au MBA DMB, tout continuant à évoluer dans un contexte professionnel de part l’alternance.