De nos jours, l’utilisation des émoticônes est devenue une tendance habituelle et un moyen de communication entre les particuliers. Aujourd’hui 8 Français sur 10 utilisent les émoticônes réguliérement dans leur forme de communication. Chez les jeunes âgés de moins de 35 ans, 95% des sondés utilisent cette forme de communication en plus du langage écrit dans leurs messages. Pour la population féminine, le pourcentage est presque aussi élevé avec 90% d’aficionados.Aujourd’hui, on estime qu’il y a plus de 2500 émoticônes utilisées dans le monde entier.

Mais d’ou vient le mot Emoji ?

Le mot Emoj vient du japonais 騒ぎ, qui est composé de « e »(image) et « moji » (lettre).Il désignait une banque d’émoticônes dessinée par les japonais à la fin des années 90. Aujourd’hui, on appellent « emoji » n’importe quel smiley disponible sur notre smartphone.  En général  ils sont ronds et jaunes, les émojis sont un moyen d’expression de plus en plus courant.

Les Français et les émoticônes

En France il est plus utilisé le terme frimousse qui a été adopté en 1999 par la commission générale de terminologie et de néologie. Les émoticônes ont principalement deux missions pour les Français: renforcer un propos ou le souligner (75%) et aussi gagner du temps (26%). Dans « émoticônes » il y a le mot « émotion » qui ressort, ce sont les émotions positives essentiellement qui sont choisies. Le smiley du sourire est le plus envoyé par les Français (46%) à égalité avec le smiley clin d’œil (46%). Troisième de ce podium, le large sourire avec 36%.

Je vous invite a découvrir grâce a cette infographie, l’histoire des fameux émoticônes, de leur apparition jusqu’à leur utilisation actuelle.