My fitness park, ou comment Fitness Park a fait face à la pandémie grâce à la digitalisation

De même que les influenceurs fitness, les salles de sport ont dû trouver des alternatives pour pallier leur fermeture forcée. Si vous ne pouvez plus vous y rendre, c’est elles qui viendront à vous. Certaines ont donc décidé d’investir les réseaux sociaux pour diffuser en live des séances d’entrainements à leurs clients afin de ne pas les laisser sans aucune solution pour pratiquer le fitness. D’autres, comme Fitness Park dont nous allons parler juste après, sont passés au niveau au-dessus en lançant leur propres applications ou plate-forme en ligne de home training.

L’exemple de Fitness Park

Pendant cette période de fermeture des salles de sport, fitness park a vu les choses en grand et a proposé 5 différentes solutions pour que ceux qui le souhaitent continuer à s’entrainer.

Les lives instagram by @fitnessparkofficiel : Envie de faire du sport et d’échanger avec quelqu’un ? Chaque jour, Fitness Park proposait des entrainements en live sur leur compte instagram officiel. Pas besoin de matériel ni d’être adhérent.

Les cours collectifs en vidéo : Ces cours sont accessibles uniquement pour les adhérents via un mot de passe. Ce sont exactement les mêmes cours qui sont donnés dans les salles de sport physiques, mais à domicile.

Fitness Park live : Cette plate-forme propose des programmes sur-mesure en visio pour des groupes de 10 personnes maximum. Il suffit de s’inscrire via cette plate-forme Fitness Park live et on bénéficie d’un cours en direct ainsi que les conseils d’un coach.

Home park : Home park est une plateforme qui a été mise en place pendant le confinement pour ne pas abandonner totalement les adhérents Fitness Park en leur proposant différents programmes à faire chez eux allant de la musculation au yoga en passant par le cardio. En live ou en VOD, il y en a pour tous les gouts. Cette plate-forme payante va bientôt devenir gratuit pour les adhérents. Ils pourront ainsi choisir chaque jour s’ils veulent s’entrainer chez eux ou se rendre dans une des salles physiques.

L’application my Fitness Park, le coach de poche : Pour ceux qui aiment s’entrainer chez eux comme ils le souhaitent et sans accompagnement de la part d’un coach, l’application « my fitness park », qui existait déjà avant la pandémie, s’est vu ajouté la rubrique « sans équipement »

Parlons un petit peu plus de cette application. C’est la raison pour laquelle je l’ai mise dans les success story de la digitalisation du fitness. Elle est un exemple que toutes les chaines de salles de sport devrait suivre.

En juin 2021, après avoir subit différentes périodes de fermeture forcées et après avoir mis en place de nombreuses solutions digitale pour ses adhérents, Fitness Park a décidé de refonder complètement son application et d’y ajouter de nombreuses fonctionnalité. Pour en savoir un petit peu plus, j’ai eu la chance d’interviewer Carla Badets, ancienne élève du MBA DMB, qui est maintenant chef de de projet satisfaction client chez Fitness Park et qui a longuement travaillé sur le développement de cette nouvelle application. Voila ce qu’il faut retenir :

Premièrement, cette application lancée il y a seulement 3 mois est exclusivement proposée aux adhérents Fitness Park, de manière gratuite. On y retrouve une diversité de fonctionnalité qui va permettre d’accompagner chaque adhérent dans sa pratique sportive, sur tous ses aspects. Différents onglets sont disponibles :

Entrainements : l’adhérent va pouvoir ici retrouver des plans d’entrainements proposés par Fitness Park selon ses objectifs (se muscler, perdre du poids, mobilité…etc), les rejoindre et les suivre. S’il ne trouve pas ce qu’il souhaite, il aura la possibilité de créer son propre entrainement avec les exercices disponibles sur l’application et le suivre au fil des mois.

Mes progrès : pour pouvoir suivre ses progrès, l’adhérent va ici rentrer ses informations personnelles (poids, taille,IMC…etc) et ainsi jauger son évolution.

Nutrition : cette partie va permettre à l’adhérent de suivre ses macro nutriments au fil des jours et des semaines et rejoindre un programme alimentaire selon son objectif. Par exemple, s’il rentre qu’il souhaite perdre 2kg en 2mois, selon le poids et la taille qu’il aura rentré auparavant, un nombre de calories à consommer par jour sera conseillé. Il devra ensuite rentrer chaque ingrédient qu’il consomme et il pourra ainsi savoir s’il rentre dans son objectif journalier.

Réservation de cours : Auparavant, les adhérents fitness park devaient se rendre en salle de sport ou se connecter sur une plate-forme spécifique pour réserver leurs cours collectifs. Maintenant, c’est possible en seulement quelques cliques via cet onglet.

Parrainage : l’adhérent peut parrainer ses amis et bénéficier de remises sur son abonnement

Communauté : cet onglet va permettre aux clubs d’échanger avec leurs adhérents hors des réseaux sociaux. Ces derniers peuvent également se donner des conseils entre eux, s’entraider, se motiver, partager leur training du jour. Cela permet de créer une vraie communauté.

Calendrier : il permet à l’adhérent de suivre ses entrainements. Il peut noter ceux qu’il souhaite faire et quel jour afin de ne pas les oublier et d’organiser sa semaine correctement.

Jukebox : Cet onglet est quelque chose de très innovant dans les applications des chaines de salles de sport. En cliquant dessus, l’adhérent va être redirigé vers la playlist du club et voter pour la prochaine musique qui va être diffusée. Celle qui obtient le nombre de votes le plus haut remonte tout en haut de la liste, et ainsi de suite.

L’objectif de cette application est de tout rassembler en un même endroit. Auparavant on pouvait trouver des applications nutrition, des applications entrainements et autres, grâce à My fitness Park, tout est centralisé, facilitant fortement le parcours pour l’adhérent. Cette application extrêmement complète permet à Fitness Park de se différencier de la concurrence et d’engager leur adhérents.

« L’objectif de Fitness Park est d’attirer de nouveaux adhérents dans les salles de sport et de les fidéliser, mais il est vrai qu’il y a de plus en plus de demande pour le home training et qu’il est nécessaire de le proposer comme un service complémentaire »

Carla Badets

Chef de projet satisfaction, Fitness Park

Il est clair que l’objectif principal de la chaine n’est pas de devenir une plate-forme de Home training. Elle souhaite seulement ajouter cette option pour que ses adhérents aient le choix sur l’endroit où ils souhaitent s’entrainer, compléter leur expérience.

Fitness Park, même si elle s’est démarqué des autres n’est pas la seule chaine de salle de sport à avoir apporté des solutions numériques à ses adhérents pendant les périodes de fermeture. C’est également le cas de l’orange bleue qui envoyait chaque jour 3 vidéos à effectuer à domicile et était en live tous les soirs sur Instagram. Punch boxing, un studio qui conjugue boxe et Boot Camp, publiai tous les 2 jours, sur son compte instagram, une vidéo d’un vingtaine de minutes. La chaine de salle de sport haut de gamme l’usine à quant à elle, en plus de poster des vidéos d’entrainement sur les réseaux sociaux, décidé de publier des minis vidéos sur des sujets parallèle comme la nutrition, le sommeil ou le bien-être en général. Basic fit a également continué de développer son application ces derniers mois en y ajoutant un onglet home training, nutrition, assistant virtuel et calendrier.

N’hésitez pas à écrire en commentaire si vous avez déjà pu tester cette application et ce que vous  en avez pensé ! 🙂

⬇️ Pour plus de contenu sur le monde du digital suivez-moi sur mes différents réseaux sociaux ! ⬇️