NEOM, la nouvelle ville intelligente du futur

« Ces 7 villes du futur sorties de nulle part » – Les Echos
« La ville du futur : un énorme projet baptisé NEOM » – BuzzWebzine.fr
« MBS plans to woo Wall Street with his 'Neom' megaproject » – Daily Mail
« Neom: What's the green truth behind a planned eco-city in the Saudi desert? » – BBC News

Les médias internationaux en parlent. À Tabuk, en Arabie saoudite, dans le nord-ouest du royaume, NEOM, une ville intelligente, écologique et centrée sur l’homme est en cours de construction.

Avant tout, qu’est-ce qu’une ville intelligente ?

Dans son étude, Jean Daniélou précise que l’émergence de la Smart City fut à la fin des années 2000 aux États-Unis. Et tout de suite elle a acquis un attrait mondial surtout pour les grandes villes comme Paris.
Pour essayer de simplifier la définition, ce type de ville existe alors pour résoudre de nouveaux problèmes urbains : surpopulation, pollution, exode rural… tout en ayant recours à des solutions techniques qui prennent en considération les services, les espaces et les infrastructures.
Quel est alors l’élément déclencheur de cette ville ? La collection de données et leur mise en place pour créer des technologies et des systèmes au service des villes. Ce phénomène est de plus en plus courant avec le recours à la Data, qui est la nouvelle monnaie du monde numérique.



Je vous invite à lire Le cœur de la smart city : les citoyens,
un article de mon collègue Camille Montois qui m’a inspiré pour
développer sur le cas de NEOM city.

NEOM city

NEOM, qui veut dire le nouvel avenir, une ville « from scratch » qui se caractérise d’être connectée, durable, écologique et centrée sur l’humain ; tout en respectant les sites naturels et patrimoniaux uniques (nous développerons dessus dans un second temps).

Sur une superficie de 26500 km2, elle accueille :

THE LINE : la ville de NEOM. Elle représente la ville du futur à zéro carbone, qui se base sur l’énergie renouvelable et connectée, qui a recours aux technologies pour améliorer la vie de ses habitants. Son caractère linéaire la distingue des villes qu’on connait aujourd’hui qui sont globalement conçues autour d’une richesse. La vie à « The line » facilite des services à proximité, des déplacements rapides et des infrastructures souterraines dans leur totalité.

neom.com

 

OXAGON : la cité industrielle de NEOM. Elle constitue la plus grande structure flottante au monde qui fonctionne à 100% d’énergie propre. Cette zone de NEOM abrite le premier port entièrement automatisé au monde et un centre logistique intégré.
Oxagon couvre les secteurs industriel et commercial.

 

NEOM BAY : la destination touristique de NEOM. Elle est dotée de plages de sable blanc et d’un climat tempéré et abrite l’aéroport de la ville, sa première fenêtre sur le monde.

TROJENA : Une destination touristique ouverte toute l’année. Elle comprendra une série d’installations telles que le village de ski, des sports nautiques, des stations familiales et de bien-être luxueuses, un large éventail de magasins et de restaurants, ainsi qu’une réserve naturelle interactive.

THE RIG : un parc d’attractions au sommet d’une plate-forme pétrolière. Il s’étendra sur 150 000 mètres carrés pour répondre au plan saoudien visant à diversifier l’économie loin de la production de pétrole et vers le tourisme international.

Innovations

futuroprossimo.it

 

 

 

 

 

 

 

De nombreuses grandes villes d’aujourd’hui sont le résultat de la révolution industrielle et, à ce titre, elles ont été construites davantage pour les machines, les voitures et l’industrie que pour les personnes qui y vivent. De là, NEOM fait pencher la balance en concevant une ville, de zéro, autour de l’Homme, dans le but d’améliorer la vie dans la ville.

La data est désormais au centre de ce projet dans le but d’innover pour atteindre cette vision. Les responsables visent à construire une ville cognitive avec un système de sécurité quantique, capable de défendre les villes cognitives contre les cyberattaques tout en assurant une garantie de confidentialité.

Doté de plusieurs innovations au niveau écologique comme technologique, le projet met en place, outre d’autres innovations, le premier système de mobilité public eVTOL (décollage et atterrissage verticaux électriques) au monde. De même, comme la ville sera entièrement alimentée par une énergie propre, l’IA doit être utilisée pour simplifier la vie des habitants et utiliser les ressources plus efficacement.

La campagne de marketing de NEOM vise le monde entier. Le projet est commercialisé à l’international via Internet, des publicités télévisées et une série de vidéos explicatives en ligne ; afin d’attirer des investisseurs internationaux pour faire partie de ce projet.

Arabian Gazette
Utopie, non ?

Eh bien, toute innovation engendre des points d’interrogations.
Dans ce cas, plusieurs critiques sont soucieux de différents points. Par exemple, comment NEOM constitue-t-elle une ville « verte » vu qu’elle se repose en majorité sur l’emploi de la Data (effets du stockage des données sur l’environnement) et des technologies, d’une part, et la production de ressources inexistantes comme l’eau, d’autre part ? En outre, comment une ville linéaire respecte la nature du site, qui est un point primordial quand on parle d’écologie ? Et la grande question qui se pose est surtout autour de la faisabilité du projet, en termes financier et de durabilité, et le but sous-jacent derrière : attirer l’attention internationale pour sécuriser une continuité en indépendance du secteur pétrolier, source primordiale de richesse du pays.

 

Sources :
http://www.urbanisme-puca.gouv.fr/IMG/pdf/smart_city_origine_et_concepts.pdf
https://www.constructionweekonline.com/projects-tenders/neom-trojena
https://www.youtube.com/watch?v=41sgRP0G6y4&ab_channel=neo
https://www.bbc.com/news/blogs-trending-59601335