.

Souleymane Fanny dans son article “La fin des cookies vers l’usage de la géolocalisation pour la collecte des données” évoque l’alternative mise en place par Google pour pallier la suppression des cookies tiers.

La publicité sur internet représente un investissement important pour les annonceurs. Nous évoluons dans un monde où les utilisateurs se préoccupent davantage de leurs données et recherchent de la transparence de la part des entreprises. C’est pourquoi, après l’annonce de la mise à jour IOS 14.5 par Apple, Google souhaite également mettre en place des restrictions et ne souhaite plus que les cookies tiers soient utilisés. On ne pourra donc plus collecter les informations de navigation de l’utilisateur.

Ces restrictions visent à restreindre le suivi sur le web, éviter la fraude et le spam, diffuser des annonces pertinentes et en lien avec les attentes des utilisateurs. Pour finir, pour les annonceurs et régies publicitaires de mesurer l’impact des publicités.

Privacy Sandbox

 

Depuis 2021, Google met en place des tests avec la technologie Privacy Sandbox. Il s’agit de la nouvelle alternative proposée par Google, qui permet de remplacer les trackers. Les annonceurs et les éditeurs pourront connaître les intérêts de l’utilisateur sans que les données uniques soient transférées aux serveurs.

FLoC

 

FloC (Federated Learning of Cohorts) : À travers cette solution les utilisateurs pouvaient voir des publicités en fonction de leurs centres d’intérêt. Les individus devaient être placés dans différentes cohortes. Les cohortes représentent des groupes d’individus qui ont des intérêts semblables. Ces données devaient être récoltées via les historiques de navigation web récents. Le panel était important afin que l’identité d’une personne ne soit pas reconnue.

Cette solution semblait être un bon moyen de résoudre l’ensemble des irritants pour les utilisateurs, les annonceurs et les éditeurs cependant certains acteurs de la publicité étaient réfractaires à cette idée. En effet, il semblait difficile de récolter, analyser et trier ces cohortes. Cependant, cette alternative a été avortée pour laisser place à une nouvelle technique de traçage.

Topics

 Topics dans le principe ça ressemble à FloC mais à la différence que Topics proposera un niveau de catégorisation moins précis. Chaque semaine Chrome recensera les cinq sujets de recherche préférés de l’utilisateur parmi 350 thèmes potentiels. Les préférences des utilisateurs seront conservées seulement pendant trois semaines avant d’être effacées. L’utilisateur pourrait avoir un accès simplifié à ses données collectées. Les données ne seront plus envoyées aux serveurs de Google mais cela se fera localement et il n’y aura plus de transferts vers des serveurs externes. De plus, l’internaute pourra désactiver le traçage par Topics et supprimer un thème à son profil.

Sur les cinq thèmes que Google identifiera, il y aura un thème qui sera aléatoire. Les régies publicitaires seront informées de seulement trois thèmes sur l’internaute au hasard. Il s’agira des thèmes récupérés sur les trois semaines précédentes et non sur les thèmes en cours de navigation. Les annonceurs ne pourront donc pas suivre l’historique de navigation de l’utilisateur. Les thèmes gérés par Topics ne seront pas sensibles. En effet, certaines catégories telles que le genre ou l’appartenance ethnique ne seront pas présentes dans les 350 catégories que proposera Google.

Globalement les solutions apportées par Google pourraient résoudre les problèmes de la suppression des cookies tiers. Cependant nous remarquons que le navigateur aura le monopole vu que toutes les données seront gérées par celui-ci. Google vient de reporter une nouvelle fois la suppression des cookies tiers à la mi-2024. Le géant ne semble pas trouver de solution adéquate pour résoudre ce problème.

 

Retrouvez l’article et les infographies de Souleymane Fanny ci-dessous :

​​https://blog.mbadmb.com/la-fin-des-cookies-vers-lusage-de-la-geolocalisation-pour-la-collection-de-donnees/

 

Source : https://www.blogdumoderateur.com/google-abandonne-floc-devoile-topics-methode-ciblage-publicitaire/