De nouveaux réseaux sociaux émergent tous les jours, certains plus rapidement et plus distinctement que d’autres. Le dernier en date c’est Clubhouse, un réseau social qui se base sur la voix. Exclusif, il faut être parrainé pour pouvoir entrer sur le réseau. Si ce réseau est sorti à grand bruit dans le domaine du digital et de l’influence, il faudra voir s’il réussit à grandir et s’imposer, comme ont pu le faire Facebook, Instagram, Twitter, ou Tiktok avant lui. Mais alors, quelle est la recette d’un réseau social qui perdure ?

Beaucoup de candidats mais peu d’élus

Plus de 53% des habitants de la planète utilisent au moins un réseau social soit 4,2 milliards de personnes. En moyenne, chacun de ces internautes utilise 8 réseaux sociaux. C’est comme cela qu’on peut voir qu’ils sont réellement devenus une part intégrante de notre vie. Ils se développent sur tous les sujets et tous les thèmes mais pourtant, la plupart des utilisateurs se concentrent sur seulement une dizaine de plateforme : Facebook, Youtube, Whatsapp, Messenger, Instagram, … Les nouveaux arrivants doivent se battre pour avoir une place sur le podium, et surtout essayer de se démarquer au maximum de leurs concurrents.

Avoir un angle, se démarquer

C’est la clé principale d’un réseau social qui fonctionne. Peu importe l’angle choisi, il faut qu’il soit différenciant afin d’attirer les nouveaux utilisateurs. Alors qu’Instagram se base sur la photo, Snapchat joue sur l’éphémère et Tiktok sur les courtes vidéos par exemple. Ces éléments sont indispensables pour attirer une première communauté de curieux. Ensuite, il faut diversifier sa communauté, et là c’est un vrai travail de communication : attirer des personnes influentes qui repartageront la plateforme, mais aussi jouer sur la nouveauté ou sur l’exclusivité.

Clubhouse, un nouveau réseau social populaire ?

Si on analyse la stratégie de ce nouveau réseau social en vogue, on verra en premier qu’il joue sur la voix comme point de différenciation. La voix, c’est le concept qui risque de révolutionner le monde de demain. A l’heure où le monde va toujours plus vite et change d’une minute à l’autre, quoi de plus rapide que la voix pour échanger, pour discuter ? C’est sur cet insight que ce sont basés les fondateurs. Pour faire émerger la plateforme, ils ont souhaité jouer sur l’exclusivité : seulement deux parrainages par personnes inscrites. Et les premiers inscrits, ce n’est pas n’importe qui puisque ce sont les géants de la tech qui se sont accaparés le réseau en 1er. En cherchant bien, on peut donc discuter avec Elon Musk ou Mark Zuckerberg. C’est l’exclusivité combinée à une stratégie qui a été gagnante pour Clubhouse.

Malgré tout, on ne peut pas encore dire que ce dernier ne se soit imposé sur le marché pour le moment, et la plateforme a encore des marges d’améliorations indispensables pour sa montée, notamment la possibilité d’accès par tous les systèmes d’exploitation et pas uniquement iOs.

.