Chaque année, le chiffre d’affaires des ventes en ligne augmente considérablement et la période de confinement liée à la Covid-19 a très largement encouragé cette tendance. En effet, un grand nombre de consommateurs frileux à l’idée d’acheter en ligne se sont vu dans l’obligation de le faire. Concernant les marques, elles n’ont pas eu le choix d’adapter et de digitaliser leurs offres pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs à l’instar des DNVBs.

D’après les chiffres e-commerce France fournis par la Fevad, les ventes en ligne sont passées de 57 milliards d’euros en 2014 à 112,2 milliards d’euros en 2021, soit une croissance vertigineuse de 96,5 % en l’espace de 7 ans. 

Ce phénomène de digitalisation n’est pas nouveau pour certaines marques qui, dès le début, ont fait le choix du 100% digital : les DNVBs autrement dit les “Digital Native Vertical Brands”. Cet acronyme a été popularisé en 2016 par l’américain Andy Dunn, fondateur de la marque de jeans Bonobo qui a utilisé pour la première ce terme dans un post intitulé “The Rise of Digitally Native Brands”.

Les DNVBs, c’est quoi ?

Une Digital Native Vertical Brand est une marque née en ligne qui a la main sur l’entièreté de sa chaîne de valeur. À l’inverse des entreprises e-commerce, une DNVB maîtrise sa chaîne de production, de la conception à la distribution, lui permettant ainsi de contrôler ses prix et ses marges. Un avantage pour le consommateur qui pourra acheter un produit moins cher que chez la concurrence.

Mais ce qui fait la force des DNVB, c’est leur identité de marque forte. En effet, dès leur création, elles instaurent une relation de confiance avec leurs clients pour les fidéliser rapidement. 

L’expérience client au coeur des DNVBs

Le client est au centre de la stratégie globale de ces entreprises car il est très facile pour elles d’apprendre à le connaître et de le séduire. Dès le début, l’audience de la marque se sent inclus dans le projet car elle va en suivre l’évolution. À l’instar des influenceurs qui partagent leurs quotidiens et leurs bons plans, les DNVBs exposent leurs méthodes de fabrication et leurs valeurs. 

Nombreuses sont ces marques qui racontent une histoire à leurs audiences avec pour but final de créer du lien et de se crédibiliser sur le marché. Le succès de ces nouvelles entreprises s’explique très souvent par le rôle capital joué par le fondateur. En effet, la plupart des fondateurs de DNVBs sont eux-mêmes des digital natives qui s’adressent à des clients digital natives également. Loin des entreprises traditionnelles qui ont parfois du mal à comprendre les codes des nouvelles générations, les fondateurs de ces nouvelles marques partagent des valeurs qui font écho et rassemblent les générations X et Y 

Grâce au pouvoir de viralité de TikTok, de nombreux jeunes entrepreneurs s’inscrivent sur la plateforme pour profiter de ce gain rapide de notoriété. C’est le cas de Maya, @memojewelryparis sur TikTok, qui s’est lancée dans la création de bijoux personnalisables lors du premier confinement. Dès le concept, cette jeune entrepreneuse tape juste : les consommateurs apprécient l’ultra personnalisation. Mais ce qui a fait son succès c’est la création régulière de contenus.

Ses vidéos, atteignant parfois le million de vues, mettent en avant son savoir-faire, ses prix défiants toutes concurrences et tous les aspects qui intéressent son audience. On constate même que certains internautes souhaitent voir en vidéo la fabrication de leur commande.

Plus d’authenticité et de transparence

En étant totalement transparentes dans leurs discours, les DNVBs prouvent leur réelle implication et démontrent à leur public qu’il ne s’agit pas uniquement d’arguments commerciaux. L’ensemble de ces éléments représentent un gage de confiance certain pour leurs clients qui n’ont pas à mener l’enquête pour connaître l’origine et la provenance de leur produit et ont donc davantage confiance dans ces nouvelles entreprises.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les DNVBs dans le secteur de la beauté, retrouvez une infographie très inspirante signée Ilona Larant.