“Unstructured Supplementary Service Data” fait référence à une technologie interactive qui permet de déclencher un service par l’envoi d’un message. Elle permet ainsi de faciliter l’interaction en temps réel. A l’inverse des messages SMS, les messages USSD créent une connexion qui reste ouverte permettant un échange bidirectionnel d’une séquence de données.

Le principe est simple d’utilisation, l’utilisateur tape un numéro (nommé code USSD) court encadré par les symboles suivants : “#”, “#xxx#” afin d’accéder à un menu déroulant sur lequel il peut défiler sur diverses fonctionnalités avec les touches de son téléphone.

Les codes USSD “#xxx” varient selon les pays et les services demandés.

J’ai décidé de rebondir sur l’article de Yvan Alexandre Tang intitulé USSD : une technologie propre à l’Afrique Subsaharienne. En effet, cette technologie permet de nombreuses possibilités notamment dans le secteur de la santé. Article de Yvan Alexandre Tang : https://blog.mbadmb.com/ussd-une-technologie-propre-a-lafrique-subsaharienne/

Par sa forte utilisation cette technologie représente un fort succès en Afrique de l’Ouest car son expérience utilisateur est simple, sécurisée et ne nécessite pas de technologie sophistiquée. Elle est compatible avec tout type d’appareil GSM. Les entreprises utilisent cette technologie pour atteindre des clients à faibles revenus résidant en zone rurale.

Focus sur le secteur de la e-santé en Afrique de l’Ouest 

Dans le secteur de la santé, cette technologie est utilisée comme un service de prévention, de conseils et pour informer la population. En effet, cela permet de résoudre le manque d’information et la désinformation sur les maladies, des conseils d’hygiène pour les populations résidant dans les zones reculées.

Par exemple en Côte d’Ivoire, le “Projet Alerte SMS e-santé”, lancé en partenariat entre le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire et les opérateurs téléphoniques, est un service d’information de sensibilisation et de conseil dans le domaine de la santé pour toute la population. Son objectif est d’informer, de sensibiliser et de conseiller sur les bonnes pratiques en matière de santé via SMS et USSD.

Pour avoir accès à ce service, les populations envoient un SMS ou souscrivent avec leurs téléphones mobiles via une syntaxe USSD et reçoivent 5 messages SMS par semaine. Les messages envoyés sont élaborés par les services du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire ainsi que les organismes de santé reconnus par ledit ministère.

Il en est de même au Sénégal avec la start-up sénégalaise Api Afrique, qui s’est associée avec Yaay.sn, le réseau médical de clinique NEST et l’ONG Speak Up Africa, pour créer le programme “Changeons les règles”. L’objectif de ce programme est d’informer, prodiguer des conseils aux femmes pendant leur règle. Ce programme a une version SMS USSD sous forme de texte, messages vocaux en différentes langues permettant à toutes femmes ayant un téléphone mobile avec ou sans connexion internet d’accéder aux services suivants : s’informer sur les règles et le cycle menstruel, obtenir des conseils personnalisés, calculer son cycle, gèrer sa contraception, consulter un annuaire pour obtenir des conseils d’un professionnel.

Sources : 

https://www.monisnap.com/fr/blog/article/ussd-en-afrique/

https://www.innogenceconsulting.com/post/ussd-en-afrique-et-si-l-idylle-n-en-%C3%A9tait-qu-%C3%A0-ses-d%C3%A9buts

https://blog.mbadmb.com/ussd-une-technologie-propre-a-lafrique-subsaharienne/