FoodTech

Nos habitudes de consommation alimentaire mutent au gré des tendances. Plus local, plus responsable, plus sain… Nous faisons de plus en plus attention à ce qui se trouve dans notre assiette, tant du côté nutritionnel qu’environnemental. Mais comment nourrir la population mondiale en 2050 ? Comment aider la population à mieux s’alimenter ? De nombreux enjeux tournent autour de l’alimentation auxquels les acteurs de la FoodTech tentent de répondre. Mais qu’est-ce qui se cache derrière le terme « Food Tech » ?

La FoodTech : la technologie au service de l’alimentation

La FoodTech est une alliance entre les nouvelles technologies et l’alimentation. Elle rassemble les initiatives numériques, technologiques et entrepreneuriales innovantes dans le milieu de l’industrie alimentaire. Ces innovations aspirent à améliorer ou faciliter l’ensemble de la chaîne de valeur des aliments. Elles concernent alors la production, la transformation, la distribution et la consommation.

Tout d’abord, elle a pour ambition de rendre accessible au plus grand nombre une alimentation qualitative. Ensuite, elle souhaite développer des produits et des services en faveur d’une alimentation plus durable. Enfin, elle veut permettre à la population d’optimiser son alimentation pour préserver sa santé. Pour y parvenir, elle regroupe 6 catégories distinctes : l’AgTech, la FoodScience, la FoodService, le Delivery & Retail, les Media et le Coaching.

Icon tracteur

L’AgTech : l’agriculture du futur

L’AgTech regroupe l’ensemble des solutions vouées à améliorer la production, le rendement et la qualité de l’agriculture grâce au digital. Elle s’interroge sur les nouveaux produits agricoles (protéines alternatives par exemple), les fermes de prochaine génération ou encore l’agriculture urbaine. Cette dernière a pour but de permettre à tout un chacun de cultiver chez soi des aliments frais, notamment grâce à l’IoT. Bien sûr, elle intègre l’ensemble des outils permettant de gérer, organiser et optimiser une exploitation. Logiciels, drones, robots ou encore capteurs… Ils analysent les données issues des surfaces agricoles pour augmenter la rentabilité tout en augmentant la qualité.

Pour en savoir plus sur la FoodTech, découvrez la suite de mon article sur mon profil LinkedIn en cliquant ici.