Les bracelets, montres et objets connectés font aujourd’hui partie de notre quotidien et la « wearable technology » est en constante évolution notamment avec le développement des vêtements connectés.

On prévoit +46% de croissance par an sur le marché des vêtements connectés jusqu’en 2021 : en effet on parle de pull, veste, polo, chaussettes, soutien-gorge, t-shirt, caleçon et même des gants intelligents. Ces vêtements semblent standards et pourtant ils sont directement connectés aux smartphones permettant un usage de certaines applications depuis le vêtement.

A quoi ça sert ?

Les vêtements connectés permettent une certaine praticité notamment à destination de la santé, du sport et de la sécurité. Par exemple la chaussette connectée permet de contrôler l’activité sportive d’un coureur afin de lui données la distance parcourue et également des conseils pour éviter les blessures et améliorer ses compétences.

Ces vêtements intelligents permettent de contrôler le rythme cardiaque, les calories, le rythme respiratoire, la fatigue ou encore les efforts.

Pour l’instant ceux-ci sont à destination de la santé ou des grands sportifs puisqu’ils sont encore très couteux mais à terme on prévoit une démocratisation des vêtements connectés.

Qui sont les acteurs de ses vêtements connectés ?

Les acteurs innovants dans ce domaine sont Heddoko et son T-shirt, OMsignal avec Ombra son soutien-gorge connecté, Ralph Lauren et son polo mais aussi Hexoskin, Mimo, Mondevices, Owlet, Sensoria et Textronics cite ABI Research etc.

Levi’s et Google l’ont bien compris et sont au rendez-vous en 2017 pour la veste 2.0 issue du projet « Jacquard » qui a pour but de créer et développer des vêtements intelligents.

vêtements-connectés

Cette veste interactive propose une multitude de fonctionnalités grâce à l’intégration de fibres connectées dans un tissu « jeans » Levi’s. D’un geste, l’utilisateur pourra répondre à un appel ou connaître un itinéraire via Google maps. Bien entendu, la veste connectée passe en machine puisque les éléments high-tech qui la constituent sont amovibles.