En début de semaine, chez les Onde2Choc à Bordeaux, c’était séminaire UX design avec Alexandre Simon et Pauline Thomas. 3 jours intenses pour découvrir un métier récent, issu de la révolution digitale. J’ai décidé de rédiger mon troisième article sur ce métier passionnant car moi, grande septique à trop d’innovation et handicapée des réseaux sociaux, j’ai enfin eu mon coup de cœur digital. Voici ce que j’en ai retenu.

L’expérience utilisateur qu’est ce que c’est ?

Une des premières choses que j’ai retenu, c’est qu’il ne faut pas confondre expérience utilisateur et ergonomie. L’amalgame est souvent fait alors que ce sont deux pratiques complémentaires certes, mais bien distinctes.

En une phrase simple, l’ergonomie a pour but de rendre un outil, quel qu’il soit, utilisable. On pourrait même dire que l’ergonomie relève du côté scientifique de l’élaboration d’un outil.

L’expérience utilisateur, elle, intervient beaucoup plus en amont. En effet, l’UX designer doit observer les usages, identifier des besoins, afin de répondre à des problèmes. Cette démarche sociologique et même presque psychologique demande à l’UX designer énormément d’empathie, il doit se mettre à la place des utilisateurs, les questionner, creuser, comprendre le « pourquoi ».

Après quelques milliers de post-it utilisés pour organiser ses idées et quelques croquis, il peut ensuite travailler sur le développement des sens et l’émotion qu’apporte un produit à son utilisateur. C’est là, à mon sens, toute la plus value de ce métier. Bien sûr, il ne faut pas oublier la phase de test du produit, une étape importante avant son développement.

UX design valeurs

Les valeurs de l’expérience utilisateur

Les champs d’action de l’ UX design

Même si l’UX designer intervient principalement sur des projets digitaux, il peut également aller beaucoup plus loin. C’est ce qu’explique Caroline Moreau, directrice de l’agence Backstory dans une interview pour Monster :

« Le métier d’UX Designer est très vaste et c’est ce qui en fait toute la richesse. Le digital occupe une part importante des usages à l’heure actuelle, mais aborder la relation multicanal d’un usager avec un service implique de toucher obligatoirement à  la « vraie vie », surtout depuis l’avènement des objets connectés. Il n’y a jamais de recettes toutes faites et il faut s’adapter à tous les publics et à leurs usages, très liés à la culture d’une population. »

Quelle évolution pour l’ UX design ?

Le métier d’UX designer est en plein essor. De plus en plus de structures comprennent qu’il est important de se centrer autour de l’utilisateur lors de l’élaboration d’un produit. Même si ça n’est pas encore un réflexe, l’UX design sera bientôt indispensable au sein des entreprises pour avoir non seulement de réels résultats en terme de bénéfices, mais aussi pour améliorer considérablement la qualité de l’environnement de travail des collaborateurs.

 

Pour en savoir plus sur le métier d’UX designer en 2016 rendez-vous sur le site de designersinteractifs!