Depuis quelques années la Data est devenu incontournable dans bien des aspects de la vie, du business mais aussi du sport. Néanmoins c’est un usage tout à fait nouveau qui en a été fait par le milieu de terrain du club de football de Manchester City, Kévin De Bruyne, puisqu’il l’a utilisé pour renégocier son contrat.

La Data et le sport

La Data est omniprésente dans le sport, souvent sous l’appellation de statistiques. Les médias les utilisent pour commenter les performances, les entraineurs pour peaufiner leurs tactiques. La société Opta Sport en a même fait sa spécialité. Les britanniques ont fait des statistiques alambiquées une marque de fabrique. Le sport a toujours été une question de mesures et de performances. La Data est donc au cœur de la pratique.

L’innovation Data

Et pourtant, c’est en 2021 qu’un nouvel usage de la Data est apparu sous l’impulsion de Kévin De Bruyne, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de football à ce jour, dans le cadre de la renégociation de son contrat avec son club. En effet le joueur belge a prolongé avec le champion d’Angleterre en titre jusqu’en 2025, pour un deal de 83 millions de Livre sterling.

A contre-courant des us et coutumes du foot-business, le Mancunien n’a pas fait appel à un agent pour les tractations. Il a utilisé la Data pour mettre en avant son influence sur le terrain, les projections de ses performances futures, mais aussi des comparaisons avec d’autres milieux de terrain de son standing.

Pour ce faire Kévin De Bruyne a fait appel à une société spécialisée dans la Data et le football : Analytics FC. Cette entreprise collaborant déjà avec de nombreux clubs de football, fédérations et agences, propose des solutions Data-Driven via des logiciels et des plateformes dédiées à leur clients.

Un usage à développer

C’est donc un tout nouveau service qui a été proposé au belge et qui ,sans aucun doute, devrait être reproduit par de nombreux autres joueurs. Cette solution semble être promise à un avenir radieux tant les sports sont nombreux et les montants des contrats exponentiels. Cela semble être une vrai opportunité pour les sportifs professionnels souvent très dépendants des agents qui pourraient l’utiliser pour négocier des contrats avec leurs clubs, les fédérations mais aussi pourquoi pas des sponsors.