Signal, la nouvelle messagerie qui protège vos données

Signal est l’application qui cartonne ces derniers jours, suite à la modification des conditions d’utilisations de WhatsApp qui a décidé de partager les données de ses utilisateurs avec sa maison mère Facebook. À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp ne pourront donc plus utiliser l’application s’ils n’acceptent pas les nouvelles règles.

Une application en profite, Signal crée en 2014, elle est connue pour garantir au maximum la confidentialité des utilisateurs, et est reconnue pour son cryptage des données. C’est pour cela que les activistes, pirates et autres personnes inquiètes se sont dirigées vers cette application. En effet, les communications sont cryptées, seules les personnes dans la discussion peuvent accéder à son contenu.

Pourquoi ne collecte-t-elle pas vos données ?

Signal est gérée par une association à but non lucratif et ne fait pas de publicité. Elle n’a donc aucun intérêt à récolter vos données puisqu’elles ne les exploiteraient pas.

Cette application est très facile d’utilisation, elle est disponible sur vos smartphones (Apple et Android) et même sur vos ordinateurs. Elle fonctionne comme n’importe quelle autre messagerie, vous pourrez alors appeler, envoyer des messages, créer des groupes, utiliser des émoticônes pour réagir à des messages. L’application s’est même permise de partager un tutoriel pour transférer un groupe WhatsApp sur Signal. Il suffit simplement de trouver le lien du groupe sur l’application WhatsApp et de le mettre dans Signal pour pouvoir transférer une discussion tout en gardant vos données confidentielles.

L’application a bien été aidé par des tweets de nombreuses personnalités comme Elon Musk ou Edward Snowden.

Ce tweet a même permis à une société cotée en bourse qui se nomme Signal Advance, de faire un bond en bourse de plus de 1100%. Ce malentendu montre l’influence de l’homme le plus riche du monde et ses 42 millions de followers sur Twitter.

Signal est aujourd’hui en tête du classement des applications les plus téléchargées sur L’Apple store et Android, dans plusieurs du pays du monde, dont la France.

Réussira-t-elle à fidéliser ses nouveaux utilisateurs ? Seul l’avenir nous le dira.