Avec plus de 800 millions de membres actifs par mois, Instagram est le réseau social plébiscité par les marques. Depuis le 20 mars, la plateforme de partage de photos s’est lancé dans le e-commerce grâce à sa nouvelle fonctionnalité Shopping.

Instagram Shopping, qu’est ce que c’est ?

Un an après les Etats-Unis, la fonctionnalité Shopping est maintenant disponible en France ainsi que dans 7 autres pays (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, Canada, Australie et Brésil).

Les clients peuvent désormais directement avoir accès à un produit sans passer par le lien situé dans la biographie du compte de la marque.
En d’autres termes, une facilité d’accès à l’information et une facilité d’achat pour le consommateur.

Comment ça marche ?

En partenariat avec Shopify (plateforme e-commerce), cette nouveauté va permettre aux marques de mettre d’avantage leurs produits en avant.

Avant toute chose, il faut que la marque renseigne son catalogue de produits à Facebook. Et que Facebook Shop approuve votre site e-commerce.

Ensuite, si les produits correspondent bien à la réglementation de l’outil Facebook Shop, Instagram Shopping sera opérationnel dans les deux semaines qui suivent.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/03/Instagram-Shopping-exemple-169×300.png

Les marques ayant un compte Instagram peuvent désormais taguer directement de leur IPhone jusqu’à 5 produits sur leurs photos.

Sur le fil d’actualité de la marque, un logo en forme de sac s’affichera automatiquement sur chaque photo proposant la fonctionnalité.Une fois sur la photo choisie, le logo réapparaitra en bas de celle-ci.
Puis lorsque l’on cliquera dessus, des informations (description et prix) sur chaque produit vendu apparaitront.
En cliquant sur l’information qui nous intéresse, nous accèderons à la fiche produit détaillée où un bouton call to action « Acheter » nous redirigera pour finir vers la page correspondante du site e-commerce.

Il faut donc que tous les produits soient bien disponibles sur l’e-shop afin d’éviter toute déception du consommateur.

Quelle valeur ajoutée ?

Pour les consommateurs, ce principe va permettre d’influencer et d’améliorer l’acte d’achat de produits.

Pour les marques cela peut se caractériser par :
-l’augmentation du trafic sur la page Instagram
-l’augmentation de l’engagement pour la marque
-l’augmentation du trafic du site e-commerce
-l’augmentation des ventes
-l’accès à des statistiques via directement l’outil de mesure de la plateforme sociale ou via Analytics e-commerce.

Nous pouvons également mesurer les objectifs via différents KPI comme: le taux de clic, le nombre de visite sur le site, le taux de conversion, le nombre de commentaires ou encore le nombre de likes.

En terme de « Best Practice », voici un exemple anglais :

Natori (marque de prêt-à-porter), a vu une augmentation de 1,416%* de son traffic sur la page Instagram

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/03/Test-Natori1-169×300.pnghttp://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/03/Test-Nantori2-168×300.pnghttp://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/03/test-Natori3-169×300.png

En France, des marques s’y sont déjà mises comme Le Slip Français, La Redoute ou encore Birchbox.

A noter que Instagram pense déjà élargir le principe aux entreprises de services comme la restaurant ou le bar via la réservation directe de table.

* Shopping on Instagram Results Are In: Brands Report +1,416% Traffic, +20% Revenue :https://www.bigcommerce.com/blog/instagram-shopping/