« Explique le digital à ta grand-mère » oui, mais comment les seniors consomment le digital et qu’est-ce que le « silver marketing », voilà un angle important.

Générations Y et Z, nous avons tous grandit avec les innovations et évolués avec l’avènement d’Internet. Comment les générations de nos grands-parents s’adaptent et consomment la technologie en 2018. Quels sont les chiffres clés pour mieux s’adresser à eux en tant que marketeurs, voilà ce que nous aborderons dans cet article.

   1. Qu’est ce qu’un senior et quelle part dans la population française :

La définition est assez vague, il s’agit des personnes âgés au minimum entre 50 ans ou 60 ans approchant ou ayant atteint l’âge de la retraite.

Dans cet article, nous couperons la poire en deux en se concentrant sur les 50 ans et plus. 

Cette catégorie de la population fait partie de ce que l’on appelle les « papy boomers ». Les « baby boomers » de l’après-guerre ont bien grandit et viennent bouleverser l’économie. En effet, cela a ainsi un impact, sur les retraites ou encore le domaine des services. Ce vieillissement de la population incite les marketeurs à prendre davantage en compte cette partie de la population, auparavant délaissée. 

Depuis 2013 on parle de « silver marketing» pour évoquer le marketing adapté à cette tranche d’âge.

Ils représentent, 38,8% de la population et sont donc une part grandissante des consommateurs à cibler pour les marques.

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/04/statistique-population-par-groupe-age-en-france-janvier-2018.png

Qu’en est-il de leur consommation du digital ? Quelle vision ont-ils de ces nouveaux outils connectés et d’Internet ?

   2. Infographie : les seniors et le digital en quelques chiffres clés

http://www.mbadmb.com/wp-content/uploads/2018/04/Infographie-seniors-et-digital-silver-marketing.png

Sources :

Dans cette infographie, les éléments importants à retenir sont donc que :

  • L’ordinateur reste le support le plus important chez les seniors.
  • Leur consommation d’Internet est de plus en plus importante.
  • Les e-commercants ne doivent surtout pas négliger cette catégorie de la population du fait de leur pouvoir d’achat et de leurs tendances de consommation.
  • De nouvelles plateformes d’échange avec les seniors sont possibles par le biais des services de messagerie qu’ils utilisent le plus.
  • Les seniors ont une opinion positive sur l’impact du digital dans leur vie.
  • Les freins des seniors face au digital ne sont pas insurmontables. En effet, des moyens de médiation et de création de support de « formation » permettraient de faciliter l’accès à Internet et toutes ses possibilités.

En somme, les seniors rattrapent petit à petit leur retard face au digital et appréhendent mieux les opportunités que cela implique. Il est donc primordial pour nous, marketeurs, de ne pas prendre un train de retard face à cette part de la population de plus en plus importante.

Dans un prochain article, nous analyserons la croissance des outils pour les seniors et les innovations pour accompagner cette génération. L’allongement de la durée de vie met en exergue de nouvelles problématiques et de nouveaux besoins. Nous verrons comment les marques tentent d’y répondre via le digital.