Retour sur VivaTech 2021, au coeur de l’innovation !

par | Juil 5, 2021 | Actualité, E-Santé, E-transformation du monde, Robots & IA, Sport, Tech & Innovation | 0 commentaires

VivaTech a été l’un des 1ers salons à rouvrir ces portes pour faire découvrir aux visiteurs les dernières innovations et start-up ! Marine Okori, étudiante au MBA DMB, vous a déjà fait découvrir quelques innovations dans son précédent article. Continuons de voir à quoi demain pourra ressembler avec mes propres découvertes !

Vivatech
Théo Curin à VivaTech

Arrivée à 10h00 : rendez-vous donné avec pour participer aux parcours inspirants de la journée.

Le premier était dédié à Théo Curin, quelle rencontre ! Un nageur handisport, accompagné par Matthieu Witvoet éco-aventurier, a présenté son prochain challenge : « la traversée du lac Titicaca » en novembre prochain à la nage. En fait ils seront 3 pour ce défi : Malia Metella, Matthieu Witvoet et Théo Curin. Chaque nageur se relaiera pour tracter l’embarcation spécifiquement conçue pour ce défi par les équipes R&D d’EDF. Ce bateau est un véritable défi technologique et innovant. Il doit être léger et stable, contenir ce qu’il faut pour les 3 sportifs pour assurer cette traversée en toute autonomie ; nourriture, énergie, hygiène…

LE DÉFI – Défi Titicaca (defititicaca.com)

11h00 : c’est parti pour un premier tour d’horizon du salon.

Et cela commence fort avec le robot Spot, conçu par Boston Dynamics. C’est un robot chien mobile, polyvalent et pouvant se déplacer dans une grande diversité d’environnements. Cette machine est capable de s’adapter à n’importe quel obstacle, qu’il soit fixe ou mobile. On peut aisément l’imaginer en situation sur un chantier à surveiller son environnement avec sa vue à 360° ou encore en train de chercher des fuites ou fissures en milieu industriel, il est à la fois innovant, impressionnant et presque angoissant…

11h30 : je continue mon parcours pour découvrir une innovation « solaire » avec Heliatek. Cette startup allemande présente des panneaux solaires souples et autocollants entièrement organiques. Organique, c’est-à-dire ? sans métaux rares ni substances toxiques. La solution d’Heliatek permet de produire jusqu’à 85 watts par mètre carré de surface. Son principe : des nano-molécules de carbone déposées sur un film polyéthylène, capables de transformer la lumière en électricité. Les usages peuvent être multiples. Pour l’instant il est en complément du photovoltaïque PV conventionnel car il est un peu moins efficient. On le retrouve déjà sur un mat d’éolienne, sur des toits au Japon mais aussi à Roland Garros sur les toits des stands de restauration…

Premier panneau photovoltaique organique

Des échanges riches avec les start-ups où les échanges sont plus qu’enrichissants et rendent tangible le mot innovation !

12h00 : pour terminer ma matinée, j’arrive sur du bois si fin qu’il devient tactile… avec Woodoo.

Je lis que « Woodoo conçoit et fabrique des matériaux à faible bilan carbone » et je vois du bois, si fin qu’il devient écran, tablette tactile, simplement impressionnant !

Ainsi à base de bois durable, après quelques transformations Woodoo obtient des matières nouvelles, résistantes. Par exemple il recouvre les mêmes propriétés que le verre. Je découvre un écran à leds, qui quand il s’éteint devient un panneau en bois, plus esthétique que nos écrans blancs actuels !

Next Gen Wood – WOODOO

La surconsommation, l'une des origines de nos problèmes environnementaux

 

Il est temps de déjeuner…sur le pouce, il y a encore trop d’innovations à découvrir. Mais il serait dommage de ne pas profiter de ce beau soleil et de retrouver mes collègues de promo MBA DMB ! un bon moment d’échange, trop rare depuis notre rentrée en mars et à cause de la crise où le distanciel règne…

14h00 : C’est reparti, 2ème parcours inspirant, celui d’André Manoukian.

Musicien, passionné et passionnant, il explique comment les algorithmes existaient bien avant l’informatique dans la musique. Il n’oppose pas la technologie et la musique, au contraire, essaies de trouver la meilleure combinaison. Il a parlé notamment de sa start-up Muzeek, qui propose d’associer le son à l’image grâce à l’intelligence artificielle. Le principe est de synchroniser la musique sur des images.

14h30 : un petit moment de détente avec des sabres laser. Je découvre qu’il s’agit d’une discipline sportive avec sa fédération, la Sport Saber League, ses règles…pour retrouver un petit côté StarWars.

Sport Saber League | Académie de sabre laser

une poubelle intelligente basée sur l'intelligence artificielle pour trier

 

15h00 : Après la détente, je repars à la découverte de nouvelles innovations et pourquoi pas plutôt orientées environnement. Une poubelle, que fait une poubelle à Vivatech ? pour les visiteurs ? et bien non, voici une poubelle avec une intelligence artificielle qui lui permet de reconnaitre les déchets que l’on jette et les met automatiquement dans le bon container, fini les erreurs de tri !

Bin-e Smart Waste Bin | Bin-e Smart Waste Bin (bine.world)

Un masque d'hypnose connecté

15h30 : après l’environnement, la santé.

Tout d’abord je découvre un pitch mené par un hypnothérapeute sur un masque…un masque d’hypnose connecté Hypnos. Relié à une application, au travers du masque vous entendez une histoire enregistrée par un praticien en hypnose. D’ores et déjà commercialisé pour le grand public, une autre utilisation, plus avancée avec une base d’intelligence augmentée. Cela permet d’adapter le programme à la personnalité du patient et d’adapter le programme en temps réel. Différents CHU en France le testent déjà.

16h00 : la mobilité est également un enjeu important où les innovations ne sont pas en reste. Oui il y avait l’hélicoptère mais tout le monde en a parlé. Personnellement j’ai retenu le foodtruck nouvelle génération, Neolix. Un véhicule autonome, avec des zones pour le froid, une désinfection à l’ozone, il est capable de vendre différents types de produit. Collecte de données, prédiction en temps réel et répartition intelligente permettent aux véhicules de fonctionner en permanence dans les zones les plus demandées.

La surconsommation, l'une des origines de nos problèmes environnementaux

Voici quelques innovations qui m’ont marqué, il y a eu tellement… je comprends à travers ce salon en quoi le digital prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien, l’importance des data, de l’AI, de la réalité virtuelle ou augmentée et de l’IoT : Tech for good , Tech for health, Tech for planet !