Report du Cookieless à 2023

Le secteur de la publicité digitale est face à un défi: le cookieless. Google avait annoncé la suppression des cookies pour 2022, finalement cette date est repoussée à 2023, un petit soulagement pour les acteurs de l’adtech.

Qu’est ce qui a encouragé cette décision?

La suite d’API imaginée par Chrome pour remplacer les cookies tiers est loin d’être finalisée. La Privacy Sandbox élaborée par Google n’est pas encore prête à être testées en Europe et donc être compatible avec la RGPD.

De nombreux acteurs de l’adtech ont soutenu et même encouragé cette décision. Alors qu’ils étaient tous sur le challenge Cookieless, ils ont réussi à obtenir un peu plus de temps pour répondre au challenge.

« Il faut que ce report ne soit pas simplement une occasion pour Google de gagner du temps par rapport aux enquêtes en cours, prévient de la président de l’IAB France, Nicolas Rieul. Beaucoup de points restent toujours à éclaircir et nous espérons que la collaboration de l’industrie avec Google sera davantage fondée sur une approche constructive. » 

Google a donc annoncé que fin 2022 il y aura la publication de la version finale de l’interface de leur solution au cookieless. Ce qui donnera 6 mois aux éditeurs et annonceurs pour migrer leurs services de tracking.

A partir de mi-2023, le retrait progressif des cookies tiers débutera, sur une période de 3 mois.

Sous reserve de nouveau bouleversement de ce calendrier.