Et oui, à Rennes « on ne se prend pas la tête, tout se fait à pied » ou en métro…

Inauguré en mars 2002, il fut jusqu’en 2008 le plus petit métro au monde, par rapport à la population de la ville et à la longueur de la première ligne. Un peu plus de 15 ans plus tard, dès la mi-2017, les usagers de la seule ligne, quel que soit leur opérateur téléphonique, pourront rester connectés en 4G dans les rames et les stations. Une première en France !

Mais d’ici là, Rennes n’a pas fini de faire parler d’elle en matière de Digital.

 

Revenons sur ce que la ville de Rennes nous a proposé il y a quelques semaines :

À Rennes, le premier week-end de décembre est avant tout synonyme de Transmusicales. Le Festival dénicheur de talents est désormais rejoint par l’organisation de la Digital Tech Conférence dont la deuxième édition a réuni plus de 600 participants à l’Opéra de Rennes. Après la musique et les objets connectés l’an dernier, 25 spécialistes se sont exprimés sur les thèmes de l’intelligence artificielle et de la vidéo.

Entrepreneurs, startupers, blogueur, étudiants… venus de toute la France et même d’Europe se sont retrouvés lors de cet événement à dimension internationale.

 

->  La Digital Tech Conference #2

 

Cette journée exceptionnelle fut marquée par la présence de sociétés (dont certaines sont installées en Bretagne) telles que IBM Research, Orange Labs, Technicolor, Sophia Genetics et Sony Computer Science Laboratory qui se sont relayées pour évoquer, décoder et éclairer les thèmes du jour.

John R. Smith, directeur du multimédia chez IBM, est même venu en personne des Etats-Unis pour présenter la première bande-annonce de film fabriquée par une machine dénommée Watson ;

-> Intervention de John R. Smith / IBM

François Pachet est revenu sur la création du premier morceau de musique entièrement créé par une intelligence artificielle au sein du laboratoire Sony Computer de Paris.

Après l’action, la réflexion avec Cyrille Chaudoit qui a quant à lui évoqué la place de l’humain face à la technologie et bien d’autres qui se sont succédés et nous ont proposé des interventions et démonstrations percutantes, aux formats originaux tels les duels qui opposaient des spécialistes sur un sujet donné à la manière de battles de rap ou de hip-hop !

-> Intervention de Cyrille Chaudoit

 

Et puis l’animation autour de ces interventions n’était, elle non plus, pas tout à fait classique et s’est également déroulée de façon « digitale ». Tout d’abord, grâce à l’application de la société Klaxoon, pépite rennaise qui a permis au public d’intervenir et d’interagir tout au long de la journée en permettant à l’intervenant de poser des questions et de proposer des sondages dont les résultats s’affichaient immédiatement à l’écran.

Six « networking corners » ont été mis en place sur les thèmes suivants : #machinelearning #chatbots #robotics #VR #AR #videoanimation pour pousser les spectateurs à prolonger la discussion en réel (sur place) ou en virtuel (sur Twitter).

A noter également la 1ère expérience live mondiale de traduction automatique « Speech to Text » de l’Anglais vers le Français durant cette folle journée… beau challenge !

 

Après près de 8h de présentations, discussions, démonstrations, performances, réflexions… La Digital Tech Conférence a permis à ses participants de rejoindre les Transmusicales pour terminer l’expérience en beauté.

 

Rendez-vous est pris en 2017 pour la 3ème édition de cet événement devenu incontournable en matière de Digital.

 

Alors, Rennes digitale ?

 

Oriane Do Rosario

 

 

Sources :

www.rennes-congres.fr

www.ladigital.tech

www.lestrans.com