Instagram

Parfois, nous créons des campagnes sur les réseaux sociaux sans vraiment réfléchir au public que nous souhaitons viser. À qui devrions-nous nous adresser pour avoir le plus grand impact possible? Il est utile de consacrer du temps à analyser cet aspect avant de développer la stratégie de communication elle-même.

Comment trouver notre client idéal ?

Vero Ruiz del Vizo, expert en marketing digital, nous donne les clés pour atteindre ce « follower » idéal. Il préconise de se concentrer sur la qualité et non la quantité, c’est-à-dire de cibler les personnes réellement intéressées par notre produit ou service. Si nous ne savons pas précisément à qui nous nous adressons, notre communication risque d’être ambiguë. 

Par où commencer ?

Il est important d’avoir une ligne éditoriale spécifique pour toucher un public fidèle. Il ne s’agit pas d’évincer ceux qui ne correspondent pas au profil auquel on souhaite s’adresse, mais plutôt d’établir une communication adaptée afin d’attirer notre cible « cœur ».  En effet, les personnes ciblées pourront peut-être attirer d’autres personnes qui ont des intérêts similaires et qui ne correspondaient pas parfaitement au profil cible de départ.

Il ne s’agit pas de limiter mais de donner du ton et de la personnalité à nos réseaux.

Vero Ruiz del Vizo

Quelles caractéristiques doivent être prises en compte pour définir notre adepte idéal ?

L’importance d’identifier notre target
  1. L’âge, le sexe, le lieu (la langue est également importante lorsqu’il s’agit d’un produit ou d’un service en ligne).
  2. Pouvoir d’achat. Où cet adepte idéal investit-il/dépense-t-il son argent ? Quels sont ses postes de consommation ? (A-t-il  un véhicule, où habite-t-il, est-il détenteur d’une assurance privée ?).
  3. 10 intérêts pertinents. Savoir ce qui l’intéresse (la musique, la presse qu’il lit, s’il écoute ou non des podcasts)
  4. Tendances actuelles. Si les tendances affectent mon suiveur idéal, par exemple, un article sur le changement climatique. Cela nous aide à être proactifs et à utiliser ces tendances dans notre stratégie de communication.
  5. Qui influence notre adepte idéal (politiciens, musiciens, influenceurs) ?
  6. Les espaces numériques.  Dans quels espaces numériques dédie-t-il son temps (Instagram, Youtube, TikTok) ? Cela nous aidera à définir les domaines dans lesquels nous allons déployer davantage d’efforts pour notre campagne.
  7. Les marques et les produits qu’il achète.
  8. Chaînes de shopping. Essentiel lorsqu’il s’agit de monétiser. Par exemple, si notre « follower » idéal utilise Amazon, il sera indispensable de proposer notre produit sur cette plateforme.
  9. Comment aiment-ils qu’on s’occupe d’eux ? De cette façon, nous aurons plus de précisions sur la façon de créer et de soumettre des formulaires, par exemple, s’il est plus à l’aise online ou s’il se sent plus rassuré en recevant un appel après avoir répondu à une de nos enquêtes.
  10. De quoi rêve-t-il et à quoi aspire-t-il ? Dans la mesure où nous le savons, nous travaillons pour que notre produit ou service soit plus proche de ses aspirations, de ses ambitions.

Une fois que nous avons identifié ce profil, nous pouvons sélectionner un groupe de clients, ceux que nous considérons comme les plus fidèles et d’autres qui ne le sont pas autant. En analysant ces caractéristiques que nous avons mentionnées, nous parviendrons à trouver notre véritable cible.