Réalité virtuelle : un nouvel outil pour le travail à distance

Réalité virtuelle : un nouvel outil pour le travail à distance

Depuis plusieurs années, la réalité virtuelle s’est invitée dans notre quotidien. Que ce soit dans le domaine des jeux vidéo, de l’art, de la formation ou même de la santé, la réalité virtuelle se démocratise bien plus vite que ce qu’on imagine !

Cette année, l’augmentation du télétravail, en raison du contexte sanitaire, n’a pas échappé aux entreprises spécialisées dans la réalité virtuelle. Elles entendent bien profiter de cette normalisation pour réinventer le travail à distance.

Les secteurs d’activité où la réalité virtuelle bat son plein

Bien avant l’apparition du COVID-19, certains secteurs d’activité utilisaient déjà des outils de réalité virtuelle. C’est le cas notamment des entreprises de l’aéronautique ou de l’architecture. En effet, les solutions de réalité virtuelle permettent un gain de temps et une meilleure immersion du client lors de projets architecturaux.

Cet outil se développe également dans le domaine de la formation, avec l’exemple de Walmart qui utilisait, dès 2018, les casques Oculus pour former leurs employés. L’entreprise Varjo propose quant à elle l’utilisation de la réalité virtuelle pour former des professionnels de santé avec l’anatomie 3D.

La réalité virtuelle est en pleine expansion ; en plus de l’aéronautique, de l’architecture et de la formation, cet outil se développe de plus en plus dans le secteur des ressources humaines et dans la recherche scientifique.

Les nouveaux outils dans le télétravail

Les mesures de distanciation sociale en lien avec la COVID-19 ont participé à une demande, de plus en plus croissante, d’outils de collaboration à distance. L’exemple le plus parlant concerne les plateformes collaboratives telles que Zoom, Teams, Meet ou encore Slack. En effet, à titre indicatif, les actions de Zoom sur les 9 premiers mois de l’année sont passées de 75 USD à 570 USD !

Pour créer une ambiance de travail totalement immersive, certaines entreprises ont profité du succès de ces outils collaboratifs pour faire intervenir la réalité virtuelle. Grâce au casque VR, les employés ont ainsi l’impression d’être vraiment dans un bureau, en présence de leurs collègues.

Cette proximité créée par la réalité virtuelle permet notamment d’augmenter l’attention et l’engagement global des salariés. En effet, les moments informels – comme le café du matin avec ses collègues – sont des moments de convivialité qui permettent de consolider les équipes, créer davantage de lien et par conséquent, d’augmenter la productivité.

L’exemple de Facebook

Étendu initialement jusqu’à juillet 2021, le télétravail semble s’installer de manière permanente pour les employés de Facebook. En effet, convaincu qu’il est possible d’effectuer du travail de qualité n’importe où, Mark Zuckerberg a récemment annoncé à ses salariés que « tous ceux dont le travail peut être effectué depuis chez eux ont la possibilité de choisir le télétravail de manière permanente ».

Pour justifier sa décision, le PDG de Facebook a souligné le fait qu’il était optimiste « quant au fait que le travail à distance à grande échelle est possible, notamment parce que la présence vidéo à distance et la réalité virtuelle continuent de s’améliorer ».

Le constat est clair ; la crise sanitaire a profondément impacté notre vie professionnelle, remettant au coeur des priorités les notions de bien-être au travail et d’expérience sociale. Une aubaine pour la réalité virtuelle, qui s’est trouvé un nouvel usage à travers le travail à distance. Et nous n’en sommes qu’au début !

Source : Siècle digital