J’aurais tout aussi bien pu titrer cet article : “Le podcast, la voix du succès !”. Il y est autant question d’audio que de chemin à emprunter. Mais si je prends le clavier aujourd’hui, c’est surtout pour vous montrer une voie assez sympa à emprunter pour communiquer…

Un peu d’histoire ?

Le terme “podcast” a vu le jour en 2004, quand le journaliste britannique Ben Hammersley a voulu se la jouer Dragon Ball Z en faisant fusionner non pas Goku et Vegeta, mais plutôt le mot “ipod” et «broadcast ». 

À cette époque, quand Beyoncé nous sortait son meilleur déhanché sur Crazy in Love, le podcast était encore considéré comme un divertissement de niche. Tu te rends compte ? Par contre, “Crazy in Love” n’a rien à voir avec notre histoire, c’était juste pour te faire voyager dans les années 2000 et t’aider à te rendre compte que tu n’écoutais probablement pas encore de podcast à ce moment-là, alors qu’aujourd’hui tu ne fais plus que ça !

Une voix en bonne voie !

Du divertissement occasionnel au véritable réflexe du quotidien !

Le podcast est passé du divertissement occasionnel de niche au véritable réflexe quotidien : sous ta douche, dans ta voiture, au sport, avant de dormir, aux toilettes… Bon ça, on n’était peut-être pas obligé de le savoir, on va s’arrêter là, ça devient légèrement trop intime, et puis tu as compris l’idée, je crois, le podcast t’accompagne ou que tu ailles et quoique tu fasses.

Quelques chiffres, qui en disent beaucoup !

Selon une étude du groupe Havas, près de 80% des habitués déclarent que le podcast fait partie de leur routine. Et des habitués, il n’y en a pas juste “quelques-uns”… Les plateformes de podcasts comptaient près de deux milliards d’auditeurs réguliers en 2021, contre 900 millions fin 2019. En gros, dire que “le podcast connaît un essor fulgurant depuis plusieurs années” serait presque un joli petit euphémisme. 

Comment ça se fait ? 

 » La radio s’adresse à tout le monde, le podcast parle à chacun »

Joël Ronez – Binge Audio

C’est toujours sympa de commencer un nouveau paragraphe par une citation. D’ailleurs, merci Joël ! Je n’aurais pas dit mieux…

Choisis le choix ! 

Le podcast, c’est un peu le jeune cousin “hype” de la radio. Il amène un vent de fraîcheur dans le milieu de l’audio et propose à l’auditeur de consommer du contenu original. Mais là où la radio propose des programmes “organisés”, le podcast quant à lui offre un choix infini de liberté, allant de l’interview de ta personnalité publique préférée, au dernier meurtre irrésolu raconté, en passant par une séance de méditation, et j’en passe encore et encore. En gros, choisir, c’est un bon choix ! 

À l’écoute de tes besoins !

Le podcast offre une écoute passive, ce qui nous laisse l’opportunité d’être actif sur tout un tas d’autres choses. Et je ne sais pas toi, mais moi, ça m’arrange assez bien quand même. Le fait de pouvoir me renseigner sur des sujets qui me passionnent pour briller en société, rigoler aux derniers sketchs de mon humoriste préféré, ou encore écouter des bruits ou paroles qui me détendent, le tout en rangeant mon appartement par exemple, c’est quand même sympa. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce compagnon du quotidien. 

Loin de l’écran, près du cœur ! 

Quand on veut préserver ses enfants des écrans, et qu’on est à court d’idées pour les occuper ou encore que l’on doit jongler entre télétravail, préparation des repas et cris du petit, le podcast arrive un peu comme un joli halo d’espoir ! Et puis, le fait d’écouter une histoire sans observer des animations permet aussi et surtout à l’enfant de découvrir de nouvelles choses, de développer sa concentration et de laisser libre cours à son imagination, ce qui favorise le développement de sa créativité. Pas mal quand même ! Qui ne voudrait pas tout ça pour son enfant, franchement ? Si tu me réponds “moi !”, j’aurais du mal à te croire…

Pourquoi emprunter cette voie ? 

Si près de 80% des habitués déclarent que le podcast fait partie de leur routine, comment ne pas vouloir en faire partie en tant que communicant ? Ce chiffre nous montre à quel point ce format favorise l’engagement d’une marque. Pour développer une stratégie d’influence et se connecter avec son public cible, c’est un réel eldorado d’opportunités à saisir ! 

Le podcast permet la création régulière de contenu nouveau et différent, il vient compléter d’autres canaux et outils de communication. 

Plus d’un français sur quatre écoute des podcasts de manière hebdomadaire. Et 61% des auditeurs paient pour un produit ou un service dont ils ont entendu parler dans un podcast. Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. Selon une étude de Nielsen, la publicité en podcast est 4.4 fois plus efficace que la publicité en display. Alors, qu’est-ce que tu attends pour t’y mettre ?

Qu’est-ce que tu fais encore là ? Tu n’as pas lu la dernière phrase ? Vas-y, fonce !