Oui oui, la montagne et moi, c’est une grande histoire d’amour : nous avions évoqués dans mon premier article, la transformation digitale au sein des station de ski ainsi que les objets connectés aux sports d’hiver dans un second article ! Cependant, le secteur de la restauration, c’est également une belle histoire qui dure depuis une dizaine d’années… Parlons-en !

À votre avis, qu’elle est la place du digital dans la restauration ? Suivez-moi, on en discute dès maintenant ! #GoGoGo

Et si nous récoltons les informations clés pour assurer la continuité du renseignement client ?

Faciliter le parcours-client de la réservation à l’addition grâce à des outils digitaux permettent de collecter des données essentielles au niveau de la clientèle.

Les préférences des clients, critères pertinents et personnalisables, doivent être stockées afin d’assurer la continuité du renseignement-client.

Au niveau de la restauration, ces données enregistrées sont très utiles afin d’avoir et d’évaluer des statistiques au moment du changement ainsi que de l’évolution de la carte.

L’imagination d’une « application de menu interactif » offre la possibilité de présenter les visuels des plats, de modifier rapidement les changements multiples, de mettre à jour les différents menu journaliers, afin de transmettre instantanément ces différentes informations auprès du personnel et de la clientèle pour une communication rapide et efficace.

Pour les « girls », cette application est un vrai miracle : nous pouvons consulter le nombre de calories ainsi que les composants intégrés dans une assiette type ! #Ouf

Le digital est partout, même à table !

Une table tactile sur l’ensemble de la surface, vous y aviez pensé ?

Le premier bistrot connecté de France Max à Table l’a fait !

Cette innovation permet de découvrir l’ensemble des menus, commander en direct son plat ainsi que de pouvoir laisser jouer les enfants sur leur propre partie.

Effectivement, connectées au réseau, elles offrent aux consommateurs la possibilité de jouer en ligne ou de naviguer sur Internet.

La table « Touchy de Vision+ » résiste au choc et aux liquides. Elle a été conçue pour se substituer à une table classique dans les établissements de restauration !

Cependant, au niveau économique, une table tactile coûte environ 3000 euros; Equiper l’intégralité d’un restaurant est peu avantageux pour la structure. Affaire à suivre…

Un outil digital captivant !

Proposé au salon professionnel Serbotel en co-production entre la CCI Nantes Saint-Nazaire et Ruffault, traiteur, le « Restaurant du futur » présentait aux professionnels les outils digitaux susceptibles de changer le quotidien des consommateurs.

Des conviés ont pu tester ce « véritable restaurant éphémère dédié à l’expérience client full digital » !

Un outil très surprenant à vu le jour lors de ce salon : les lunettes SnapChat !

Le chef peut filmer, en live, ce qu’il est entrain de mijoté : Les convives, en salle, suivent en l’intégralité de la préparation ainsi que les internautes via les réseaux sociaux ! Idée de génie !

Le « cuisto » qui porte les lunettes frôle la tige pour lancer une séquence vidéo ! Cela permet de communiquer facilement et efficacement sur la sortie d’un plat. La séquence est envoyé directement sur les réseaux sociaux. #Perfect !

 

À bientôt, pour de nouvelles aventures bien gourmandes !