Petite Poucette de Michel Serres

« Il ou elle écrit autrement. Pour l’observer, avec admiration, envoyer, plus rapidement que je ne saurai jamais le faire de mes doigts gourds […] des SMS avec les deux pouces, je les ai baptisés, avec la plus grande tendresse que puisse exprimer un grand-père, Petite Poucette et Petit Poucet. » p.16

En mars 2012,le nouvel ouvrage de Michel Serres, académicien et philosophe, été publié. Cet essai présente un nouveau concept que Michel Serres a façonné à force d’analyse, celui de « Petite Poucette ». Il interroge également notre génération, perdue entre les traditions éternelles du passé, le présent et le futur technologique, à se réinventer avec et grâce aux Petits Poucets.

Petite Poucette est une œuvre de 84 pages nous plongeant dans notre rapport aux choses et aux êtres qui nous entourent.

Michel Serres est né en 1930, que connaît-il vraiment des générations Y et Z ? Il a toujours été ce professeur attachant et attaché à ses élèves, et n’est jamais tombé dans une forme de condescendance de l’adulte qui regarde de haut l’adolescent. Doté d’un grand esprit critique et d’analyse, il a étudié et compris cette jeunesse troublée par le numérique et les nouvelles technologies mais l’a qualifie de plus en plus efficace.

Qui est Petite Poucette ?

Sans trop vous spoiler, vous l’aurez peut-être compris, Petite Poucette et Petit Poucet désignent tout individu ayant un rapport familier et de manière régulière avec le numérique, ainsi qu’une approche intuitive des nouveaux outils de communication. Michel Serres n’enferme pas ces individus dans une tranche d’âge mais nous donne simplement les caractéristiques permettant de les identifier.

Découvrez la suite de mon article sur LinkedIn, ici.