Les assistants vocaux commencent à occuper une place importante dans le quotidien de plusieurs personnes. Selon une étude menée par Google, plus de 27% de la population mondiale connectée utilise l’option vocale pour ses recherches sur smartphone. Une étude de Digimind, indique que plus de 1,7 millions de Français utilisent des enceintes à commandes vocales.

Ainsi, l’optimisation de la recherche vocale est essentielle à la réussite du référencement naturel d’un site web.

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

La recherche vocale est une technologie qui vous permet de formuler une commande vocale pour accéder à des informations sur Google et d’autres moteurs de recherche. Des entreprises comme Amazon, Apple et Microsoft ont créé des assistants vocaux comme Siri et Alexa pour vous aider à trouver des informations sur le web.

Les acteurs du marché des assistants vocaux 

Selon une étude réalisée par SEMRUSH, le marché des assistants vocaux est dominé par 4 acteurs : Siri (Apple), Assistant Google, Alexa (Amazon) et Cortona (Microsoft).

https://blog.mbadmb.com/wp-content/uploads/2021/03/Acteurs-marche-assistants-vocaux.png

Mais comment ces entreprises décident-elles quelles informations répondent le mieux aux questions que vous posez ?

Depuis la mise à jour du Hummingbird, Google a commencé à analyser le but derrière la recherche de l’utilisateur et la signification contextuelle des requêtes. En veillant à classer les contenus pertinents pour chaque recherche avec plus de précision.

Quel est le rapport avec la recherche vocale ?

Lorsqu’un internaute effectue une recherche vocale sous forme d’interrogation, l’article qui répond le mieux à la question qu’il a posé lui est envoyé. Le voice search simplifie les requêtes également, vu que la syntaxe des phrases est juste. Ainsi les mots clés repérés sont remplacés par des phrases complètes incluant le sujet, le verbe, le complément…

Selon Jayson DeMers, fondateur et PDG d’AudienceBloom, une agence de marketing digital spécialisée en SEO : « La recherche vocale crée des requêtes d’un nouveau genre, uniques et différentes pour les moteurs de recherche. »

On remarque que la majorité des recherches vocales sont souvent sous forme de questions. Cela permet aux sites internet et aux blogs qui fournissent des réponses à ces requêtes d’avoir une meilleure visibilité et d’améliorer leur classement dans les résultats des moteurs de recherche.

Ainsi, il est important d’intégrer dans le contenu de votre site web des FAQ ou des phrases interrogatives.

Comment optimiser son site web pour les recherches vocales ?

Afin d’avoir une meilleure visibilité dans les résultats des recherches vocales, il est important d’adopter quelques astuces et d’ajuster son contenu selon les critères du SEO vocal.

  • L’utilisation d’un langage conversationnel avec des réponses directes à des questions spécifiques est essentielle. Il est possible d’intégrer dans le contenu de votre site web des FAQ ou des phrases interrogatives.

https://blog.mbadmb.com/wp-content/uploads/2021/03/FAQ-PHRASES-INTERROGATIVES.png

  • Il est préférable d’utiliser les mots clés longue traine. Les recherches vocales sont plus longues que les requêtes écrites.
  • S’assurer que le site web soit « responsive » et Mobile Friendly. La majorité des recherche vocales se font sur un appareil mobile.
  • Intégrer les « Featured Snippets » afin d’être mieux repéré par les moteurs de recherche. Parfois, si vous posez une question à Google, il prendra une réponse directement d’un site web et la conservera en haut de page d’un des SERP. C’est ce qu’on appelle une answer box, un featured snippet ou la position zéro.

https://blog.mbadmb.com/wp-content/uploads/2021/03/Featured-Snippets.jpg

  • Veillez à ce que le contenu soit optimisé et à jour en éliminant les pages en double (duplicate), les pages 404, les anciennes informations non mises à jour tel que les heures d’ouverture, l’adresse …

À l’avenir, la recherche vocale aura un impact considérable sur le SEO et le web marketing en général. Le voice search continuera à se développer dans le même rythme d’évolution de l’intelligence artificielle et des algorithmes du machine learnings, et le monde du marketing digital tel que nous le connaissons sera une histoire du passé.