Le no-code : plus besoin d’être un master du code pour créer un site web !

Le code est un langage technique, pas souvent simple à comprendre et qui nécessite du temps et de la motivation pour apprendre à le maîtriser. Désormais, avec le no-code, plus besoin d’être un master du code pour créer un site web, une application ou une autre plateforme digitale.

code informatique

Il existe, avec le no-code, des interfaces comme Microsft PowerApps ou encore Bubble qui permettent de créer des supports informatiques sans langage html, css, javascript ou autres. Ces solutions no code prennent la forme d’interfaces visuelles de type « glisser-déposer » qui n’impliquent aucun codage.

De plus, cette alternative est beaucoup plus économique que de faire appel à une équipe de concepteurs/développeurs interne ou externe à l’entreprise. L’utilisation de solutions sans code vous permet donc de prendre de l’avance et d’utiliser un minimum de temps et de ressources.

Les plateformes sans notion de code permettent aussi de créer des outils utiles pour le marketing tels que des outils de mailings, de paiements, de formulaires et de gestion de bases de données.

Aujourd’hui avec l’accélération du développement digital des entreprises, la place des solutions informatiques simples et rapides est permis grâce à différents outils.

Les mots clés du no code :

#simplicité

Les plateformes sont généralement très accessibles et extrêmement intuitives.

#efficacité

L’outil va directement à l’essentiel et permet de répondre à une problématique précise.

Quelques limites

Mais attention, ces outils ont leurs limites. Mieux vaut pour les gros projets digitaux d’être entouré de développeurs pour mettre en place des produits avancés qui correspondent à des besoins spécifiques.

Ils ont une vraie plus-value dans les premières phases de gestion de projet : prototypage, test, idéation, voir landing page… Arriver à un certain niveau, faire tout son site en no-code va donner lieu à des blocages. Par exemple, pour la personnalisation d’interface de création d’outil qui répond à des besoins particuliers pour des fonctionnalités précises, un simple logiciel ne pourra pas suffire. Les résultats seront standards, avec des designs basiques. Prenons par exemple la bibliothèque de thèmes wordpress. Le no-code ne va pas forcément créer de proposition de valeur ou de stratégie de différenciation.

Se rendre dépendant d’un outil présente des risques : En effet si ce dernier présente des mises à jour, toute la mise en place peut-être impactée.

Il est conseillé d’avoir des connaissances de base en codage afin de pouvoir créer un projet un peu plus original qui correspond à une identité propre à votre marque.

Le no-code est une révélation pour les personnes n’ayant pas de connaissances techniques, plus sur la gestion de projet ou le management. Les plateformes sont intuitives et permettent d’obtenir des retours très rapidement.

Exemples d’outils no-code

En résumé, le no-code est l’outil qu’il vous faut pour tester et déployer des idées facilement et rapidement. 

Voici des outils intéressants :