A l’instar de la fast fashion, l’industrie du bijou est une des plus polluantes et des moins éthiques. Partant de ce constat, Julie Pascal, Arnault Daubresque et Quentin Leroy ont décidé, en 2018, de fonder Nemmès. La startup propose à ses clients de créer un bijou unique et sur-mesure, via une interface de création en ligne. Comment cette jeune marque révolutionne-t-elle l’univers de la bijouterie ?

Une entreprise 100% digitale

L’interface de création en ligne a avant tout été pensée pour satisfaire l’utilisateur. L’expérience de création est simple et ludique puisqu’elle nous rappelle certains jeux vidéo, comme les Sims où l’on crée son personnage de A à Z. La marque, uniquement présente sur internet, a trouvé des moyens pour rassurer le client sur la qualité du bijou et son rendu esthétique final :

  • Effet de brillance
  • Version 3D en rotation
  • Vision 2D sur le poignet

L’équipe a pour ambition permanente d’améliorer son expérience de création, en s’appuyant notamment sur son expertise digitale. L’équipe est en grande partie composée de développeurs, dont la CTO et co-fondatrice Julie Pascal.

 

Interface digitale création bijou

Un bijou unique

L’interface permet à l’utilisateur de créer un bijou unique et sur-mesure. Par le choix de la taille, des motifs et des finitions, il y a 3,5 milliards de chances de créer une pièce unique dont :

  • 36 millions de bracelets et bagues
  • 3,4 milliards colliers et boucles d’oreille

Par ailleurs, le créateur est très fier du caractère unique de son bijou et de pouvoir lui redonner du sens et une symbolique.

 

Une démarche responsable

Redonner du sens au bijou passe aussi par une production responsable. La marque favorise les circuits-courts puisque les bijoux sont fabriqués dans des ateliers français. Elle réduit donc son impact environnemental, tout en soutenant le tissu industriel français.

La startup a choisi de faire appel à des ateliers particuliers, qui utilisent comme matériau un laiton recyclé et recyclable. La fabrication à la demande permet de produire en quantité raisonnable et de ne générer ni stocks, ni invendus.