Mounir Mahjoubi : le nom que les passionnés du digital que nous sommes attendions avec impatience de découvrir. Mais alors qui est vraiment Mounir Mahjoubi, le nouveau secrétaire d’Etat chargé du numérique ?

D’abord Président du Conseil National du Numérique (CNNum) en 2016 puis conseiller stratégie numérique pour la campagne d’Emmanuel Macron depuis janvier 2017, Mounir Mahjoubi succède aujourd’hui à Christophe Sirugue, Axelle Lemaire ou encore Fleur Pellerin et devient ainsi le plus jeune membre du gouvernement.

Mounir Mahjoubi : élève brillant, entrepreneur et engagé

Issu d’une famille ouvrière du Maroc, ce trentenaire geek a d’abord fait des études en sciences politiques. Très engagé, Mounir Mahjoubi rejoint le Parti Socialiste à 18 ans, participe à la fondation du mouvement Ségosphère en 2006, puis soutient François Hollande en 2012 lors de sa campagne présidentielle avant de rejoindre la campagne d’Emmanuel Macron en 2017.

Côté business, il se lance dans la création de plusieurs entreprises : de la com, du e-commerce, du collaboratif, on ne l’arrête plus ! Il a notamment cofondé La Ruche qui dit oui !, une plateforme internet dédiée aux agriculteurs pour la vente de leurs produits, puis a été directeur général adjoint de la société BETC Digital de 2013 à 2016. En septembre de la même année, il créé le start-up studio French Bureau afin d’accompagner les grands groupes du secteur de la mode dans leur démarche d’innovation.

Quel programme pour le numérique ?

En vivant au quotidien la transformation numérique grâce au MBADMB, on peut se demander ce qui nous attend pour les 5 ans à venir.

Porteur des idées progressistes d’Emmanuel Macron, Mounir Mahjoubi souhaite mettre en œuvre « le véritable renouvellement dont notre pays a besoin », en passant notamment par une transformation numérique dans les universités et les PME/PMI. Il valorise l’importance de la cybersécurité, qu’il considère comme la 4ème armée. Enfin selon lui, le numérique doit profiter à tous, comme il l’exprimait dans ce tweet en mars 2017.

Avec des compétences en entreprenariat, startups, business strategy et marketing digital comme nous révèle son compte Linkedin et une bio Twitter qui nous promet quelqu’un « d’engagé pour les gens du quotidien » avec un mélange de « Créativité + Stratégie + Technologie + Humanité », il ne nous reste désormais plus qu’à patienter pour voir si ce cocktail détonnant nous permettra de franchir la prochaine étape de la transformation digitale.