Alors que le marketing d’influence est un nouveau style de communication qui explose en ce moment, un problème se pose. La montée des partenariats à entrainé un manque de crédibilité et de transparence entre les influenceurs et leur communauté. Les followers ne croient presque plus aux avis donnés par leur influencer préféré. Ils les soupçonnent de promouvoir un produit (par exemple) dans un but purement lucratif. Nous allons donc voir que la micro-influence est LA nouvelle technique pour une communication plus efficace.

 

Pourquoi une réglementation plus stricte sur les partenariats entre les marques et les influenceurs ? 

Au cas où vous ne l’auriez pas encore compris, le marketing d’influence est le nouveau style de communication qui explose en ce moment. Les marques l’utilisent pour développer leur notoriété, interagir avec leur communauté, établir une relation de confiance, améliorer leur image, etc. Pour cela, les marques sont prêtes à payer très cher un Top-tail (1 million d’abonnés minimum)  ou bien une célébrité qui aura un maximum d’abonnés sur Instagram.

Source : http://www.tanke.fr/747-marketing-influence-microinfluence/

Les tarifs étant très attractifs, certain influenceurs se sont vus augmenter leur nombre d’abonnés en utilisant des tactiques peu orthodoxes. Ils achètent de faux followers ou utilisent des bots pour se faire remarquer et gagner en crédibilité auprès des marques. Les services marketing finissent par dépenser énormément pour finalement très peu de rendements. Les followers, quant à eux, finissent par ne plus avoir confiance et associent ces influenceurs à de vrais panneaux publicitaires humains. En conclusion, avoir une grosse communauté n’est pas toujours avantageux.

Quand la micro-influence entre dans le Game : 

Pour commencer, un micro-influenceur, c’est un individu qui a réussi à atteindre une communauté de quelques milliers à quelques dizaines de milliers d’abonnés grâce à un travail apprécié et non faussé par des robots ou bien par toutes ses technologies. Sa communauté est vraie et l’apprécie pour son contenu et sa façon de voir les choses.

Exemple de micro-influenceur : 

Instagram : https://www.instagram.com/ely_gypset/

Instagram : https://www.instagram.com/clea_cartier/

Il a un taux d’engagement beaucoup plus élevé que les influenceurs importants ou les célébrités. Il est donc plus digne de confiance. Pour calculer le taux d’engagement de l’influencer avec lequel vous voulez travailler, vous pouvez vous rendre sur ce site internet et pour voir s’il a acheté des followers, rendez-vous sur ce site-ci. Généralement, un bon taux d’engagement commence à partir de 2%.

 

Les bénéfices d’une alliance avec un micro-influence :

Comme ces micro-influenceurs on mit du temps à construire leur communauté, ils ont le mérite de pouvoir choisir les marques avec lesquelles ils veulent travailler. Cela rassure les communauté qui les poussent à croire que l’influenceur apprécie vraiment la marque et que ce choix n’est pas justifié (que) par l’argent. Généralement, ils ne demandent pas beaucoup d’argent. Ils se satisferont plutôt des expériences qu’ils peuvent être amenés à vivre lors d’activations avec des marques.

 

En conclusion :

Finalement, l’influenceur va chercher à avoir une bonne relation avec la marque et travailler sur du long terme pour developper son travail et sa réputation. La marque et le micro-influenceur ont donc tout à gagner puisque tous les deux vont chercher à augmenter leur notoriété et produire du contenu de qualité.