Les métiers du jeu vidéo

Créer un jeu vidéo c’est avant tout inventer un univers composé de personnages, objets et décors originaux. Pour se faire, plusieurs familles de métiers doivent collaborer pour mettre sur pieds un monde où le joueur pourra prendre part à une aventure.

La conception du jeu vidéo

Game designer : Son rôle est de concevoir les règles du jeu (gameplay) ainsi que l’univers (le décor, les personnages, les objets, etc.), tout en assurant leur cohérence avec le thème du jeu. Durant la phase de pré-production, il doit collecter et synthétiser toutes les idées émises sur le projet. Ensuite, durant la phase de production, il doit coordonner l’action de plusieurs intervenants comme les développeurs et les graphistes, en ayant défini en amont le cahier des charges des équipes artistiques.

Level designer : Sa principale mission est de construire les maquettes des différents niveaux composant le jeu vidéo. Ainsi, il crée des cartes en mettant en place les évènements et obstacles qui rythment la progression du joueur et y agence tous les éléments créatifs du jeu : les sons, les obstacles, les décors, les personnages, etc. Le Level designer est ainsi responsable de l’expérience du joueur, en décidant de son évolution sur la carte du jeu, ses possibilités d’interaction avec les éléments du jeu et sa manière de passer les niveaux. C’est en collaboration avec le Game designer qu’il établit les mécanismes du jeu et la place du curseur entre difficulté décourageante et facilité ennuyeuse.

Scénariste / Dialoguiste : En tant que Scénariste, il a pour rôle l’élaboration de la trame narrative du jeu vidéo : il s’attache à la cohérence de l’histoire en réalisant un séquencier permettant de travailler la logique de l’enchaînement entre les différentes étapes du jeu et les évènements intervenants dans ces étapes.

En tant que Dialoguiste, il écrit les scenarii sous forme textuelle et participe, avec l’aide du Sound designer, au choix des voix incarnant les personnages. Il crée ainsi ce qui fera l’originalité des personnages du jeu vidéo.

L’univers graphique et sonore du jeu vidéo

Graphiste 2D / 3D : Il doit traduire en images les consignes du Game designer et du Scénariste/Dialoguiste. Il dessine sur support papier ou numérique (Photoshop notamment) l’univers du jeu en 2D, ou bien le modélise en 3D grâce à des logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

Animateur 2D / 3D : Il s’occupe d’animer, en 2D ou 3D, les composants de l’univers du jeu vidéo (les personnages, le décor, les objets, ainsi que l’interface du jeu) à partir des planches du graphiste. Plus encore, il doit élaborer l’animation du visage de ces personnages, c’est-à-dire leurs expressions faciales ainsi que leurs gestuelles. Il s’attache donc à rendre le jeu « vivant », en cherchant le plus de fluidité possible dans le gameplay.

Character designer : Il se charge spécifiquement des personnages du jeu, en imaginant leur vêtements, accessoires, postures, couleurs de cheveux, mais également leur caractère via leurs expressions faciales et mimiques. Il peut également aller plus loin, en usant de différentes techniques sur support numérique (modeling, sculpting, texturing, rigging), pour leur donner vie en les amenant à bouger.

Sound designer : En charge de tout l’univers sonore du jeu, il doit retranscrire l’ambiance sonore : la musique, les bruitages ainsi que les dialogues, et le tout de manière interactive. A ce titre, il conçoit la voix des personnages en s’attachant à leurs caractéristiques physiques (créature, humain) et comportementales (méchant, héros), afin de leur insuffler une personnalité particulière. Il peut d’ailleurs proposer des mécanismes de gameplay basés sur le son, par exemple spécifique à l’approche d’un ennemi ou la réussite d’un niveau. Ces sons sont ensuite intégrés au jeu en s’assurant qu’ils interviennent au bon moment (bruitage de mouvement, prise de parole, etc.).

La programmation du jeu vidéo

Toutes les personnes intervenant dans cette famille de métiers son des Développeurs (appelés aussi Programmeurs), et à ce titre la base de leur travaille est de concevoir l’architecture informatique du jeu vidéo et d’optimiser au mieux les performances. Parmi les langages informatiques les plus utilisés nous pouvons énumérer : SQL, JavaScript, C++ ou encore C#.

Lorsque les Développeurs se spécialisent, nous pouvons citer notamment les métiers suivants :

Programmeur moteur : Il s’assure que le jeu vidéo offre la même qualité de rendu et de gameplay sur tous les supports dédiés. Il s’occupe également de la maintenance des outils afin que l’expérience de jeu reste la meilleure possible, et faisant évoluer ces outils si besoin.

Gameplay programmer : Il s’attache spécifiquement à la jouabilité (gameplay), c’est-à-dire au fonctionnement du jeu relativement aux actions du joueur. Ainsi, il traduit l’interaction entre le joueur et le jeu par en comportements spécifiques des personnages.

Programmeur réseau : Il conçoit les mécaniques de gameplay du jeu vidéo en mode multi-joueurs, c’est-à-dire du jeu online.

Programmeur interface utilisateur : Il est en charge des éléments relatifs à l’interface du jeu, que ce soit le contenu ou la forme. C’est à dire le choix des éléments utiles affichés à la périphérie de l’écran pendant tout le jeu (jauge de vie, carte, etc), ou le design du menu (les différentes catégories, les icônes, les typographies, etc). Attaché à l’expérience utilisateur, son but principal est de comprendre le joueur et ce qu’il attend.

La pérennisation du jeu vidéo

Game master : Principalement au service des jeux vidéo MMO (Massively Multiplayer Online), il est chargé d’assister en direct la communauté des joueurs d’un jeu spécifique, par le biais de tous les outils de communication créés pour ce jeu (le site internet, les blogs, les forums et les réseaux sociaux). Ce rôle d’assistant se traduit par une mission de conseil auprès des joueurs, mais également d’arbitre ou de modérateur, il doit ainsi régler les problèmes au sein de la communauté et signale les bugs. Sa tâche peut également se rapprocher de celle d’un Community manager en proposant des activités dans et hors du jeu pour fidéliser la communauté.

Game data scientist : Il s’occupe de récupérer et organiser les données du jeu émanant de diverses sources, afin de permettre au Game data analyst de les étudier. Il définit la stratégie de fiabilisation des données du jeu et gère la sécurité de ces données.

Game data analyst : Il est chargé d’étudier les données mises à sa disposition afin d’identifier les comportements des joueurs, ce qui lui permettra d’établir des recommandations aux équipes de production du jeu.