Un petit pas pour Messenger, un grand pas pour la pub

Il va falloir vous habituer à voir encore plus de publicités glissées entre vos conversations Messenger…

Aujourd’hui, c’est 1,3 milliards d’utilisateurs qui utilisent régulièrement cette application d’échange. Un vrai trésor pour Facebook, qui a pour but d’accroître ses revenus grâce à cette plateforme. À savoir : Facebook aujourd’hui génère 90% de ses revenus grâce à la publicité. On comprend donc l’enjeu.

Pourtant, à écouter Stefanos Loukakos, le directeur de Messenger Business, l’enjeu ne serait pas l’argent… « La priorité est l’expérience utilisateur » a t-il déclaré. À méditer.

L’été dernier, ce sont des publicités classiques fixes qui se glissaient discrètement (ou pas) entre vos conversations. La semaine dernière, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg a confirmé le lancement de publicités vidéos.
Elles se lanceront automatiquement quand vous ferez défiler vos messages, de la même manière que celles de votre feed Facebook.

Cette nouvelle forme de publicité se veut le moins intrusive possible. L’utilisateur pourra signaler les annonces qui lui paraissent inappropriées et indiquer ses « centres d’intérêts publicitaires ». Mais il sera tout de même tout bonnement impossible de désactiver totalement ce type de publicité, il ne faut pas rêver…