Marketplace locale, solution pour digitaliser le commerce de centre-ville.

Dans son article, Phygital : le digital au secours du commerce physique ! Dominique Yvelin a discuté de l’importance de l’alliance des boutiques physiques et du digital pour redynamiser le commerce de centre-ville. Il s’agit du Phygital qui n’est autre que la contraction des mots physique et digital. Effectivement en 2017, année de rédaction de l’article, le phygital était une bonne solution pour les commerces du centre-ville. Mais, en 2022 et suite à la crise sanitaire avec de nombreux confinements, les chose ont évolué. Pour cela, dans cet article nous discutons une autre solution pour redynamiser les commerces du centre-ville qui est la marketplace locale.

Aujourd’hui, l’affirmation suivante se confirme : « Il faut être présent là où sont vos clients et cela est vrai même pour le petit restaurant de quartier ». En effet, 78% des consommateurs passent par les moteurs de recherches en ligne avant de faire leurs achats. Ainsi, de moins en moins de gens se déplacent pour faire leurs achats dans les commerces locaux. Ces derniers piliers de l’économie locale et revenu de quelques milliers de familles doivent faire face à la montée du e-commerce. Leur présence en ligne peut être une solution pour soutenir leurs activités.

La souffrance des commerces de centre-ville

Face à la transformation du comportement du consommateur

Faire ces courses dans le centre-ville, profiter de ce contexte pour se promener, établir des relations avec les vendeurs et les propriétaires des magasins, ainsi que les voisins existera toujours. Mais malheureusement, ceci sera-t-il suffisant pour que les commerces de centre-ville restent pour toujours. De nos jours, les habitudes du consommateur changent face aux achats pour plusieurs raisons.

Le consommateur est plus conscient en raison du développement de la technologie. Avant de faire n’importe quel achat le consommateur a tendance à faire une collecte d’informations pour comparer la qualité, le prix et le temps nécessaire pour faire cet achat. Il peut même récolter les avis des clients qui ont déjà acheté ce produit ou service. Cette collecte d’informations est de plus en plus facile puisque le consommateur peut tout avoir en un seul clic sur internet sur son ordinateur ou sur son portable sans même se déplacer. On voit de moins en moins des gens qui soutiennent le commerce du centre-ville et qui tiennent à se déplacer pour faire leurs achats.

Ce n’est pas juste à cause du commerce en ligne que ce groupe de consommateurs diminue ; il ne faut pas négliger la montée en puissance des grandes surfaces. Il y a plusieurs raisons pour qu’un consommateur qui a envie de faire son achat en personne de préférer les centres commerciaux sur les commerces de centre-ville :

  • Un plus grand choix.
  • Meilleurs offres et prix à cause de la concurrence sous le même toit.
  • Les facilités du centre commercial : Trouver un stationnement est beaucoup plus simple qu’au centre-ville et souvent c’est bien desservi par le transport en commun.
  • Le retailtanement.
  • La plupart des centres commerciaux proposent le commerce en ligne.

Face au Covid

Les ventes en ligne mondiales augmentent de manière stable depuis quelques années et la tendance s’est accélérée à cause de la crise liée à la pandémie de COVID-19. En France, avant le Covid la croissance du E-commerce a augmenté de 7% entre 2018 et 2019 et après l’émergence du virus et le confinement, il y a eu une augmentation de 13% entre 2019 et 2020. Ceci confirme le changement du comportement du consommateur qui fait une transition entre commerce local et le commerce en ligne. Cette crise a forcé le consommateur de changer son comportement face à ces achats. Cela a causé une chute drastique des ventes auprès des magasins locaux qui ne proposent pas les ventes en lignes.

Solution pour les commerces locaux

Solutions de digitalisation

Les commerçants locaux ont un très grand problème de visibilité qu’il faut résoudre le plus rapidement possible. Même s’il y a les grandes surfaces, même s’il y a une pandémie, les commerçants doivent trouver une solution pour être visible envers leurs clients et potentiels clients. Une des meilleures solutions pour faire gagner de la visibilité à leur point de vente est la digitalisation. La solution la plus sûre consiste à troquer les activités physiques par des alternatives en ligne.

On nomme parmi les meilleures solutions pour faire cette transformation :

  1. La création d’un site web
  2. La création d’une application pour les smartphones
  3. Les réseaux sociaux
  4. Les Marketplace

Ces solutions seront essentielles pour utiliser les outils phygitaux que Dominique a énuméré dans son article tel : la e-réservation, le click and collect et la rupture d’extension de gamme…

Dans ce qui suit, nous approfondissons le sujet des marketplaces locales comme étant une des solutions les plus pertinentes pour sauver le commerce de centre-ville en 2022.

Marketplace comme solution pour se digitaliser

Illustration Marketplace

Les marketplaces locales, appelées aussi place de marché ou galerie marchande, crée un espace virtuel en ligne pour que les acheteurs puissent rencontrer les vendeurs pour exécuter leurs achats de biens ou de services. D’après la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, ces plateformes multi vendeurs, représentent 30% du volume d’affaires total des e-commerçants. En effet, 12 sur 15 sites marchands les plus consultés en France sont des marketplaces ou un site qui les intègrent.

Un exemple de marketplace locale qui a pu relancer l’activité du commerce locale est Angersshopping. Depuis sa mise en ligne en avril 2020, une centaine de commerçants locaux ont repris leurs activités après un arrêt de plus d’un mois. Le moral de ces commerçants s’est amélioré en deux semaines en raison des chiffres records que le site a enregistré. Ils témoignent que ce site les a trop aidés à booster leurs ventes. Ainsi, ils ont pu convaincre les autres commerçants de la ville qui n’étaient pas intéressés au début, de rejoindre la marketplace. En seulement 8 jours, 45,000 euros de chiffre d’affaires ont été remis aux commerçants.

Les avantages de la Marketplace :

L’Union fait la force : Le fait de réunir tous les commerces d’une même région, ou d’une même ville, ou territoire sur un même site permet à ces commerces d’unir leurs forces. Chaque commerce va gagner plus de visibilité. En effet, chaque consommateur même s’il visite la marketplace pour accéder à un magasin spécifique, va surement voir d’autres magasins qu’il n’a jamais visité.

La marketplace un centre commercial en ligne : Comme nous l’avons déjà discuté, les centres commerciaux constituent un ennemi pour les commerces de centre-ville puisqu’ils regroupent plusieurs magasins dans une seule enceinte. Ainsi, en réunissant toutes sortes de boutiques sur la marketplace, on crée un modèle de grandes surfaces ou le consommateur pourra faire ses différentes courses au même endroit.

Des coûts moins élevés : Les coûts que les vendeurs doivent payer pour une marketplace sont moins chers que ceux à payer pour leur propre site ou application mobile. En effet, comme il y a plusieurs commerces sur une seule marketplace, les coûts sont collectifs et ceci revient moins cher.

Toujours accessibles : Finalement, on note que les marketplaces en lignes sont accessibles tous les jours de la semaine et tout le temps, en dehors des heures d’ouvertures habituelles des magasins.

Les désavantages de la marketplace :

Pas d’échange : Par exemple, pour cette jeune fille qui visite sa boutique préférée pour prendre conseil pour son look et essayer les habits avant de les acheter, il sera plus difficile de passer aux marketplaces. Par contre, ceci n’est pas très dangereux puisque (i) ces consommateurs pourront quand même visiter les magasins durant les horaires habituels ou (ii) utiliser la marketplace en tant que vitrine virtuelle et choisir l’option de retrait en magasin où ils feront le contact avec les vendeurs ou (iii) aussi lire les avis des autres avant de prendre leurs décisions.

Une commission à payer : Pour chaque achat via la marketplace, le vendeur devra payer une commission au profit de la marketplace. Par contre, si personne ne visite son magasin, il n’y aura aucun achat. Pour cela on pense que les vendeurs seront peut-être prêts à payer cette commission.

Ainsi même si les marketplaces locales présentent certains désavantages, leurs avantages sont beaucoup plus nombreux. Une marketplace garantie plus d’exposition et plus d’expertise ce qui amène les vendeurs a opté pour ce choix.

Pour conclure

Le changement du comportement du consommateur commence de plus en plus à dépendre du e-commerce pour faire les achats. Ceci a impacté l’équilibre entre les ventes physiques et les ventes virtuelles ou en ligne. De nos jours, les clients cherchent la rapidité, la simplicité et l’efficacité. En plus, la pandémie actuelle a bouleversé les habitudes de consommation. Toute personne qui a déjà essayé de faire ses courses en ligne peut attester du temps économisé et de la facilité à faire ses achats. Ainsi le passage à la digitalisation se fera naturellement et rapidement. La plupart des commerces de centre-ville ont pris conscience de la nécessité d’être visible sur internet et qu’il est impératif, indépendamment de leur taille de s’intéresser à ce canal de distribution, pour sauver leur activité.

On a cité plusieurs solutions pour que les commerces se digitalisent ; à savoir la création d’un site web et/ou d’une application mobile, les réseaux sociaux, ainsi que la Marketplace. On note que les marketplaces locales pourront être une solution de digitalisation très intéressante aux commerces de centre-ville malgré certaines limitations.

Enfin, quoi qu’il en soit les commerces de centre-ville restent un revenu de plusieurs milliers de familles. Ils continueront à exister, toujours, avec ou sans marketplaces en parallèle. Mais la question qui se pose est celle de savoir si les marketplaces locales vont tenir face aux marketplaces internationales ou bien on aura un scénario similaire au contexte des commerces de centre-ville face aux centres commerciaux et grandes surfaces ?

Sources:

Estelle Peraudeau, (2020, 03-06). Vers une digitalisation du commerce de proximité. Univers Retail
Aleaxandre Viale. Le chiffre du jour. WiziShop
Sébastien Lefebure, (2020, 24-11). L'e-commerce au temps du Covid-19. Journal du Net
Sarah N'tsia, (2020, 01-09). Il faut un Grenelle de la transition numérique du commerce. Journal du Net
Mickael Deneux, (2020, 09-09). Tous les chiffres de l’explosion de l’e-commerce. LSA
Flore Dutronc, (2020, 06-09). Une Marketplace locale pour relancer l’économie de votre ville ! L’exemple d’Angers. Wishibam
Elsa Laveau, (2019, 03-07). La digitalisation : une solution pour dynamiser le commerce local. Ma Boutique En Ville
Charlyne. Qu’est-ce qu’une marketplace - actualités marketplace. Wizaplace
Fevad. (2020, 08-12). Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France. Communiqués presse de la Fevad