D’après Médiamétrie, il existe actuellement 40,5 millions d’acheteurs en ligne soit près d’1,7 million de plus qu’il y a un an à la même époque. Cela représente 8 personnes sur 10. Et les dépenses atteindront plus de 20 milliards d’euros en France. 

Achat internet Noël

Bien évidement, quand on parle des courses de fêtes de fin d’années, on ne peut passer à coté du Black Friday et du Cyber Monday.

Comme vous le savez tous, cette période qui s’étend « officiellement » du 29 novembre au 2 décembre 2019 permet aux entreprises de proposer des réductions exceptionnelles allant parfois jusqu’à 70% de remise immédiate.

D’après Médiamétrie, les cyberacheteurs (acheteurs en ligne) qui profitent de ces jours pour acheter leurs cadeaux de Noël sont passés de 71% à 87%.

Les dépenses en ligne envisagées cette année s’élèvent en moyenne à 150€ alors qu’en magasin, le prix moyen est de 179€. En effet, plus de la moitié des cadeaux offerts viendra d’un achat réalisé en ligne.

Quant au budget moyen consacré à Noël, il s’élevait en 2018 était à 171€*. Pour 2019, 7% des cyberacheteurs sont prêts à dépenser 190€* soit 19€ de plus.

Au total, les dépenses en ligne tourneront autour de 20 milliard d’euros en 2019 contre 13,86 milliard en 2018. Ces chiffres sont donc très encourageants pour les sites de e-commerce encore cette année.

Voici le top 15 des sites les plus visités en France en 2019 

Sites les plus visités en France

On constate que les marketplaces occupent les premières positions avec Amazon, Cdiscount et booking.com. Les visiteurs français pour Amazon s’élèvent à pratiquement 30 millions par mois, Cdiscount arrivant loin derrière avec 20 millions. Ces entreprises, que l’on ne cite plus, sont plébiscités par les cyber acheteurs pour faire plaisir à leurs proches avec principalement des jeux, des jouets (36%), des produits culturels (34%), des vêtements/chaussures (29%), des produits cosmétiques (26%), et des cartes cadeaux/bons d’achat (18%)*.

De plus, près d’un tiers* des cyberacheteurs fera ses courses de Noël depuis son mobile.

Pour Noël, près d’un acheteur sur deux va consulter son mobile pour préparer ses achats, soit une progression de 5 points par rapport à 2018.

En effet, les ventes sur mobile progressent trois fois plus rapidement que l’ensemble du e-commerce. 31% des cyberacheteurs utiliserons leurs mobiles pour convertir leurs investissements dans les cadeaux de Noël. 

Achat internet sur mobile

Le Noël digital des français : les raisons qui les poussent à acheter en ligne

Infographie raisons d'achats en ligne

Les avantages de l’achat en ligne sont nombreux. En effet, l’une des premières motivations est d’éviter la foule en magasin avant Noël. De surcroit, un large choix, des prix attractifs et une rapidité d’achat sont des points non négligeables.

En revanche, les points de vente physique sont plébiscités par les consommateurs qui cherchent prioritairement des avis, des conseils et des cadeaux à temps.

Néanmoins, deux tendances ressortent de ces études. Tout d’abord, l’effet du Black Friday montre la volonté des cyberacheteurs de faire une chasse accrue aux promotions. Ensuite, ils veulent consommer différemment, c’est à dire acquérir moins de produits mais de meilleurs qualité et si possible réutilisables.

Intérêt croissant pour les produits de l’économie circulaire

Les intentions d’achats en ligne de produits issus de l’économie circulaire (un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources) vont grandissant.

Jamila Yahia-Messaoud, Directrice du Département Consumer Insights de Médiamétrie, souligne : « en 2019, l’intérêt des cyberacheteurs pour ce type d’achat se renforce puisque 67% d’entre eux s’estiment prêts à offrir un cadeau issu de l’économie circulaire, en hausse de 2 points par rapport à 2018 ; cette tendance reflète bien les préoccupations actuelles des internautes citoyens ».

D’ailleurs, parmi eux, 59% pensent acheter des produits reconditionnés, 46% des produits issus du recyclage et 48% des produits d’occasion.

Autre tendance : la revente ou l’échange de cadeaux reçus à Noël qui concerne près d’un Français sur cinq (19%). Une pratique qui se développe notamment sous l’impulsion des plateformes de vente en ligne qui représentent 54% des cadeaux revendus.

*source Médiamétrie