Dans cet article, nous allons relater, expliquer, les nouveaux pouvoirs du patient connecté, nous prenons de la hauteur, afin de mieux appréhender, les différents enjeux du virage numérique dans le secteur de la santé, ceci est utile pour les spécialistes en marketing hospitalier, peut contribuer fortement à l’amélioration des stratégies de communication et au plan marketing d’un établissement hospitalier privé.

1.Le pouvoir d’expert

Grâce à la technologie, le patient a accès à l’information qu’il souhaite, a la possibilité de s’éduquer, sur divers sujets, et notamment sur des sujets, jugés autrefois, exclusifs aux professionnels de la santé, à présent, certains patients, s’informent tellement bien qu’ils finissent par maîtriser, tous les axes de leur maladie, ils échangent, sont actifs, avec le médecin, interviennent et sont acteurs, dans cette relation qui a muté, le patient échange aisément, sur sa pathologie, il intervient auprès des groupes de professionnels de santé, son avis est pris en considération, considéré, comme un retour d’expérience, permettant d’améliorer la qualité des soins de santé, un pouvoir, qui s’est octroyé (il est devenu patient expert)

2.Le pouvoir de récompense

Nous sommes à l’air ou la parole ne se donne plus, la parole se prend, le patient a le pouvoir, d’aller sur les réseaux, d’exprimer, comment a-t-il vécu son expérience, dans un établissement précis, comment juge-t-il où classe-t-il cette expérience, il remercie une bonne qualité de soins, des efforts, il conseille un établissement donné, ou inversement, il ne le recommande pas, il a le pouvoir dit, de récompense.

3.Le pouvoir de crédibilité

Un nouveau dispositif médical, mis sur le marché, le patient l’utilise, a le pouvoir de dire, s’il trouve ce dispositif efficace, utile, ou pas, il donne de la crédibilité à ce dernier, ou, la lui enlève, son avis est entendu, pris en considération, souvent amplifier, sur les réseaux sociaux, et, combien même la nature humaine accepte avec facilité et partage les avis négatifs, les gens, remettent en question les déclarations de l’entité productrice, face aux retours négatifs d’un patient

Ce que nous devons retenir, est qu’aujourd’hui, le patient a son mot à dire, un mot qui résonne au loin, via les réseaux sociaux, son avis est partagé en quelques secondes, par des milliers de personnes, celui-ci, impact fortement la réputation d’un ps (professionnel de la santé) et/ou d’un établissement hospitalier.

Face à cette amplification dangereuse, plus que jamais, les acteurs du secteur de la santé, doivent prêter une attention particulière, aux attentes, besoins et appréciations des patients.

l’ultime allier, est le marketing, lui seul est en mesure, de bien connaitre le patient, appréhendé ses besoins,et, faire preuve de force de propositions adéquate et pertinente .