Quelles étaient les interrogations concernant les achats de Noël ?

Début novembre, l’amorce du second confinement pour ralentir l’expansion du COVID 19 a fait trembler les acteurs du retail. En effet, cette période représente une part importante de leur CA de l’année. Parmi les mesures gouvernementales annoncées, celles de la fermeture des commerces non-essentiels a soulevé des questionnements concernant les achats des cadeaux. Voici les questions que les français se sont posés durant ce Noël 2020 si particulier. 

A qui acheter ? 

Cette année, 80% des français souhaitaient offrir et recevoir des cadeaux « qui ont du sens ». Miser sur la solidarité nationale semble essentiel dans cette conjoncture. Près de 64% ont estimé voir augmentée leur consommation de produits français depuis le 1er confinement. Les défis sont nombreux face aux géants du e-commerce comme Amazon. Notamment celui de rendre plus visible les commerçants français en ligne.

L’ex-secrétaire d’Etat au Numérique et le président de la CPME, ont lancé une plateforme répondant à cette problématique. En effet, NoelPme.fr propose d’aider les commerçants français se numériser. Elle regroupe un annuaire de boutiques locales, soit 548 PME issues de 80 départements à date . Les internautes peuvent ainsi découvrir les commerces de leur région, et accéder à leurs catalogues produits pour effectuer leurs achats de Noël. Créée il y a 3 ans, la plateforme a enregistré un trafic plus important cette année avec « 100 000 pages vues en 24 heures, contre 300.000 sur la saison des fêtes l’an passé ». Cette initiative pourrait « sauver 30 000 emplois » en 2020.

Une autre initiative a été la digitalisation des traditionnels marchés de Noël à LyonNantes, Grenoble et Strasbourg (visuel de la page d’accueil ci-dessous). Les villes ont fait preuve d’inventivité pour faire vivre l’esprit de Noël en ligne, via un e-merchandising recréant l’univers féérique de ces marchés.

Quand acheter ? 

Les français ont anticipé leurs achats, face à la crainte d’un confinement strict et la fermeture des commerces non-essentiels prolongée. Ils étaient 43% à vouloir réaliser leur achats la 1ère quinzaine de novembre, versus 9% sur la 2nd quinzaine de décembre.  

Où acheter ? 

Concernant les canaux d’achats, le e-commerce a largement profité de l’incertitude majeure concernant la réouverture ou non des commerces non-essentiels avant Noël. Le nombre d’acheteurs en ligne en France s’élève à plus de 41 millions sur ce 3ème trimestre 2020. Soit environ un demi-million de plus en une année, d’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie.

Parmi les nouveaux usagers des achats en ligne, les baby-boomers (1945-1965) et ceux de la Gen X (1965-1980) ont été nombreux à s’y convertir suite au premier confinement. En effet, 80% d’entre eux avaient effectués au moins un achat en ligne à cette période, et comptent continuer en ce sens.

Le m-commerce enregistre une hausse de 15% d’acheteurs à cette période versus 2019 (étude Kantar pour eBay). Le mobile est utilisé par les internautes pour s’informer tout d’abord, mais il tend à enregistrer de plus en plus de vente. Optimiser le parcours d’achat sur mobile doit donc être une priorité pour les e-retailers.

Une autre tendance à suivre est celle du “Clic and Collect”. Celle-ci répond au besoin des consommateurs d’éviter les problèmes de livraisons, et de profiter de l’expérience en boutique. C’est un mix gagnant entre entre expérience digitale et physique qui tend à se développer davantage.

Combien dépenser ? 

Près d’un français sur deux a estimé que la crise sanitaire aura un impact sur le budget cadeaux de ce Noël. Et 32% planifient de moins dépenser pour leurs achats de Noël (étude Kantar pour eBay). A noter cependant que 67% des français sont prêt à plus investir dans des produits locaux.

Noël 2020 est un challenge pour les consommateurs et les retailers. La conjoncture a permis de (re)prendre conscience de l’importance de consommer local. C’est sur cette tendance que doivent surfer les acteurs du retail en France afin de développer davantage leurs activités online et offline.

Solidarité et adaption seront clés pour 2021. 

Sources: 

https://www.mediametrie.fr/fr/barometre-trimestriel-de-laudience-du-e-commerce-en-france-intentions-dachat-de-noel-en-ligne
https://www.journaldunet.com/ebusiness/crm-marketing/1496449-habitudes-de-consommation-noel-2020-sera-online/
https://www.actu-economie.com/2020/12/11/achats-noel-consommer-moins-et-mieux/
https://comarketing-news.fr/infographie-les-tendances-conso-de-cette-fin-dannee/
https://www.lefigaro.fr/conso/a-noel-pourquoi-et-comment-faire-des-cadeaux-made-in-france-20201208