Catégories
Digital Marketing Inside Digital Revolution Inside MBADMB Marketing Automation Réalité Virtuelle

Le V-commerce pour les consommateurs et les commerçants

Le V-Commerce, (virtual commerce) ou commerce virtuel, se base sur la réalité virtuelle ou la réalité augmentée. Ces deux technologies sont en passe de révolutionner totalement le shopping en point de vente physique et le e-commerce. Le V-commerce peut prendre plusieurs formes, par exemple des ventes réalisées ou facilitées par la réalité virtuelle (VR) ou réalité augmentée (RA) dans un environnement online, ou de ventes réalisées directement au sein d’environnements virtuels.

La réalité augmentée, technologie cousine de la réalité virtuelle qui consiste à l’insertion d’éléments virtuels sur des images du monde réel, prend actuellement son envol. Nos smartphones de plus en plus performants ont largement propulsé l’utilisation de réalité augmentée, que ce soit en marketing ou en divertissement.

1/ Nouvelle expérience client


Le V-commerce, en plus d’être novateur, immersif et divertissant, séduit les consommateurs. Il permet de proposer une expérience client améliorée qui capte l’intérêt du consommateur, répond mieux à ses attentes, lui permet de mieux se projeter et favorise l’engagement.
Mettre en place une stratégie de V-Commerce implique de placer l’émotion au cœur de l’expérience. Le V Commerce se présente un moyen humanisé de projeter les prospects dans l’utilisation de produits ou de services.

Par ailleurs, le développement de la réalité augmentée permet de répondre à plusieurs problématiques dans le parcours client e-commerce et donc de multiplier les chances de conversions. Le V-Commerce comme outil d’avant-vente, contribue à renforcer la décision d’achat et à rassurer le client par une meilleure visualisation du produit et une meilleure compréhension de ses fonctionnalités. 

Enfin, le contexte sanitaire actuel a renforcé certains besoins auxquels le V-commerce apporte des solutions concrètes, notamment la limitation des contacts physiques. Alors que pour de nombreux secteurs comme la beauté, le besoin de toucher et essayer avant d’acheter reste une
des raisons principales d’aller en magasin, le V-commerce permet de voir et d’évaluer le produit sans se déplacer. Il fait donc gagner du temps en permettant une meilleure visualisation et ce dans un contexte divertissant.

2/ Nouvelle corde à l’arc de l’e-commerçant


Déjà utiliser dans de multiples secteurs (immobilier, optique, décoration, habillement, cosmétiques, etc), le V commerce c’est un gain de temps pour les achats en magasin, une meilleure visualisation des produits pour les achats en ligne, un divertissement technologique lors d’achat en magasin, l’accès en ligne à une gamme étendue de produits Les consommateurs en attente de ce type d’expérience sont finalement prêts à payer plus pour ce facteur différenciant, ce qui offre un avantage concurrentiel fort aux vendeurs utilisateurs. 


Les vendeurs ont donc tout intérêt à travailler dès maintenant sur un nouveau parcours d’achat qui inclut des solutions innovantes utilisant réalité virtuelle ou augmentée, et donc à faire du V-commerce une réalité de leur activité e-commerce de 2021.

En conclusion


Selon une étude Get App de 2020, 45% des sondés déclarent être susceptible d’acheter davantage auprès de marques proposant des interactions ou des évaluations de produits et services à l’aide de technologies immersives. Selon cette même étude, les secteurs les plus plébiscités dans lesquels les clients aimeraient voir progresser les solutions en réalité virtuelle sont l’habillement (69%), l’alimentation (55%), la décoration et le mobilier (55%) ainsi que l’immobilier (45%).

Par Brieuc Bouniol

MBADMB PT 2020/2021
Chargé de communication - Groupe Bolloré

Laisser un commentaire