Le secret d'Exotec, la startup Française qui exporte ses robots autour du monde

L’entreprise du Nord peut compter sur un solide duo de co-fondateurs en puissance et sur l’une des meilleures technologies du marché. Elle est devenue un symbole de la technologie française en devenant la première licorne industrielle et la 25ème licorne française.

Skypod System
Skypod System Exotec

Chez Exotec, entreprise de robotique logistique située à côté de Lille, pas de chaine de production bruyante. Juste cet atelier dans le cœur de Croix ou une ambiance calme règne, au plus grand plaisir des équipes et des visiteurs. C’est également dans le nord de la France, dans ces mêmes locaux à Croix que les robots sont imaginés, designés, assemblés et configurés manuellement par les employés sur six chaines de montage. Les Skypods mesurent 80cm de long et sont équipés de capteurs, de caméras de roues et d’une fourche pour attraper les bacs dans lesquels sont stockés les produits. Les Skypods peuvent monter jusqu’à 12mètres de haut dans leurs racks et peuvent porter jusqu’à 30kg.

Le 12 mai dernier, l’entreprise annonce son 3 000ème robot produit, seulement 10 mois après l’annonce du 2 000ème robot.

C’est une étape symbolique dix mois seulement après avoir atteint les 2 000 robots produits, confirmant la trajectoire de super-croissance. Un grand succès qui permet de répondre à l’envolée de la demande sur les marchés d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Les robots Skypod conçus et distribués par Exotec sont entièrement fabriqués sur le site de Croix en France, d’où ils sont exportés dans le monde entier.

3000 robots Exotec
3 000 Skypods produits

Pour s’assurer que ces productions et leurs systèmes sont utilisés non seulement en Europe mais aussi en Amérique du Nord et en Asie, Exotec se concentre sur l’accélération du recrutement. Depuis début 2022, 100 profils, principalement des ingénieurs, ont été embauchés. Une autre étape significative pour Exotec qui annonçait en janvier dernier, à l’occasion d’une levée de fonds record, sa volonté de recruter 500 ingénieurs, dont une partie sera accueillie dès 2024 au sein de l’Imaginarium, nouveau siège social d’Exotec à Wasquehal qui a vocation à devenir à l’avenir un haut lieu de la robotique et de l’ingénierie made in France.

Immaginarium Exotec
Imaginarium, futurs locaux d'Exotec
“Ce 3 000ème robot produit représente un cap important pour nous, il vient récompenser les efforts et l’engagement de nos équipes et nous permet de suivre la cadence d’une demande décuplée depuis plusieurs mois. Nous souhaitons poursuivre cette accélération, particulièrement aux Etats-Unis, et allons donc continuer de recruter pour soutenir ce rythme de production mais aussi pour conserver un temps d’avance en matière de R&D ”
Renaud Heitz
CTO et cofondateur d’Exotec

Notez cet article

5/5