Entretien avec Myriam Roche autour du Marketing d’influence

Myriam Roche, fondatrice du site les Gens d’Internet, un site d’actualité dédié au marketing d’influence, aux influenceurs et plus largement aux réseaux sociaux.

Dans le cadre d’une interview pour la réalisation de ma thèse professionnelle sur le marketing d’influence dans le secteur du luxe, Myriam Roche a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Dans cet article, je souhaite revenir sur les points essentiels de notre échange afin de le partager avec vous.

Qu’est-ce que le marketing d’influence a pu apporter au luxe ?

Il y a quelques années, les Maisons de luxe appréciaient cadrer les communications, choisir l’égérie, les mots, les couleurs afin de donner envie car le luxe s’adresse à une clientèle particulière. Le secteur du luxe a du s’adapter car les marques se sont rendues compte qu’il y avait des possibilités et une nouvelle clientèle à atteindre sur les réseaux sociaux. Cela a permis de « dépoussiérer » le secteur du luxe dont les valeurs sont la tradition et la rareté. Les marques de luxe se sont rendus compte qu’il était préférable de laisser un peu de lest sur la manière de communiquer.

Et qu’est-ce que le marketing d’influence peut apporter encore au luxe ? 

Le marketing d’influence peut encore apporter au luxe des contenus différents façon « réseaux sociaux ». Les campagnes de communications du luxe étaient habituellement figées avec des mannequins qui avaient un discours et des gestes précis afin de montrer le produit d’une façon très définie alors que sur les réseaux sociaux les équipes seront moins présentes et cela laissera aux influenceurs plus de champ libre pour promouvoir les produits.

Auparavant les marques de luxe encadraient trop leur communication et la venue des réseaux sociaux leur a permis de se rendre compte que même sans encadrer les campagnes il y a quand même un message que l’on peut faire passer si l’on associe un produit à un créateur de contenus adéquat. La venue des réseaux sociaux a également permis de communiquer sur une autre chose qu’un produit mais également l’histoire, de transporter un consommateur dans un univers, ce qui manquait lors des communications traditionnelles de ce secteur. Pour conclure, le marketing l‘influence permet aux marques de transmettre leur savoir-faire, leur histoire et même leur valeur grâce à un influenceur.

Pensez-vous que le luxe a raison de faire appel au marketing d’influence ? Si oui, pourquoi ?

Oui car les marques gagnent en visibilité et cela se répercute sur leurs ventes.

Comment le marketing d’influence transforme le luxe ?

Il y a davantage un objectif e-commerce, toutes les marques sont sur les réseaux donc il devenait primordial que le secteur du luxe soit présent sur ces nouvelles plateformes digitales. Des options de shopping sont développées, il est possible de rajouter une boutique. Les marques seront sollicitées à tester afin de voir si cela leur permet de développer leur ventes e-commerce. Cela a permis également aux Maisons de luxe d’avoir des égéries web, ce qui leur manquait. Ces nouvelles égéries sont venues compléter des égéries traditionnelles. Les réseaux sociaux et le marketing d’influence a permis au luxe d’être davantage créatives.

Pensez-vous que les marques se sont senties obligées de faire appel au marketing d’influence car dans l’air du temps ou elles pensaient que cela pouvait leur apporter réellement quelque chose ?

Un peu des deux car aujourd’hui on entend tellement parler du marketing d’influence que les marques se sont quand même senties un peu obligées de suivre leurs concurrents afin d’être présent sur les réseaux sociaux et d’utiliser le marketing d’influence.

Le marketing d’influence est une stratégie parmi d’autres, l’idée est de ne pas se lancer dans ce type de marketing car c’est à la mode mais plutôt de se souvenir que c’est une stratégie et que si l’on ne réfléchit pas en amont avec quel créateur de contenus il faut collaborer, cette stratégie ne fonctionnera pas.

Que pensez-vous de l’utilisation des influenceurs virtuels dans le domaine du luxe ?

Il est rassurant pour les marques de luxe de s’associer à eux car cela leur permet de revenir à leur pratique d’avant la venue des réseaux sociaux c’est-à-dire que les marques peuvent choisir comment communiquer avec un influenceur virtuel. Il est possible de façonner un univers et un personnage qui correspond aux valeurs de la Maison. Cela rassure les marques de luxe car elles peuvent contrôler ces influenceurs et être sûres qu’il n’y aura pas de bad buzz. En revanche, le coût est beaucoup plus important (trois fois plus cher). Chaque contenu d’un influenceur virtuel demande un travail colossal et toutes les marques ne peuvent pas s’accorder ce type de marketing. En résumé, l’utilisation des influenceurs virtuels permet de rassurer les marques de luxe car elles peuvent contrôler ces égéries.

Le luxe se caractérise par un savoir-faire exceptionnel, des codes et traditions mais également l’expérience humaine, pensez-vous que l’utilisation des influenceurs virtuels puissent porter préjudice au luxe ?

Ce type de communication n’est pas ciblé à une génération en particulier, l’ancienne génération n’est pas touchée par les publications des réseaux sociaux. Le marketing d’influence n’est pas qu’une seule stratégie.