Avec la transformation digitale, le métier de recruteur connaît – va connaître – une réelle mutation. Si aujourd’hui, les machines effectuent 29% de nos tâches, ce chiffre devrait s’élever à 52% en 2025.
Voici les nouveautés en terme de recrutement et de numérique :

Attirer et fidéliser : L’inbound recruiting

Remplacer « prospects » par « candidats » et vous obtenez l’inbound recruitingLe but est de faire connaître la société, ses valeurs et sa force mais surtout d’attirer et recruter les meilleurs candidats. 4 étapes : Attirer > Convertir > Recruter > Fidéliser.

Cette nouvelle technique est notamment une approche rendue possible par la technologie et la transformation digitale actuelle, et est donc primordiale pour le recruteur.

Faciliter le sourcing 

Le sourcing prend en effet du temps, mais est indispensable. Ainsi certains logiciels se basent sur des algorithmes de filtrage afin de sélectionner les meilleurs CV parmi, parfois, des milliers.
Ainsi, grâce à la Machine learning (qui est la capacité que possède une machine à évoluer, grâce à son processus d’apprentissage) le processus de recherche de CV peut se voir plus simple pour le recteur, voir totalement pris en charge par la technologie.

Adéquation poste/entreprise : le matching

L’IA propose ici, après l’étape du sourcing, d’affiner les profils des candidats et faire suite à cette pré-sélection. Le matching va permettre de savoir parmi les CVs pré-selectionner ceux qui collent le plus avec une offre d’emploi concernant la personnalité, les compétences, les centres d’intérêt du candidat. Certains algorithmes sont même capables de « calculer » l’adéquation du candidat avec la culture de l’entreprise.

Allons plus loin…

L’intelligence artificielle peut aller plus loin. En Russie, la marque de cosmétique l’Oréal, a fait appel à une intelligence artificielle peu commune. En effet, Vera est ici un avatar féminin qui fait passer des entretiens vocaux ou vidéos aux candidats. Elle s’occupe de tous le processus du recrutement. Du sourcing, jusqu’au feed back aux candidats. Elle laissera par la suite la main au recrutement pour les potentiels propositions d’embauches aux candidats qu’elle a elle-même sélectionné.

L’entreprise DIGIQUOTIENT d’Experis IT de Manpower, fait aussi appel à l’IA. Le pricinpe pour le candidat est de rencontrer un recruteur virtuel qui se charge de la présélection des candidats. L’objectif étant de fair gagner du temps et de productivité pour les recruteurs.

Selon une étude menée par Robert Walters, 40% des recruteurs et des candidats estiment que la technologie permet de gagner du temps et/ou de l’argent.

Limites  

Certes près de 80% des recruteurs pensent que l’utilisation de l’IA va améliorer la productivité et la performance des processus RH, néanmoins, selon Coralie Rachet, Directrice Générale de Robert Walters, un cabinet de conseil spécialisé dans le recrutement de professionnels :

« L’intelligence artificielle permet certes d’accélérer le processus. Mais si on ne fait pas attention, elle peut aboutir à un manque de diversification des profils voire à des biais engendrant des facteurs discriminants, en termes de sexe par exemple »

En effet , Amazon a, par exemple, arrêté d’utiliser un logiciel prédictif pour ses recrutements lorsqu’il s’est aperçu qu’il discriminait les femmes. Car les mots-clés étudiés étaient davantage utilisés par les hommes.

Et malgré toutes ces nouvelles technologies, n’oublions pas que le recruteur a pour but de faire de faire passer le contact humain avant tout. Même si la transformation digitale et l’intelligence artificielle du métier peut en effet le remodeler avec notamment des outils facilitant certaines tâches liées au processus de recrutement, dire que le métier de recruteur est voué à disparaitre semble plus compliquer que cela.

Sources : https://news.easyrecrue.com/inbound-recruiting
https://www.digitaweb.com/blog/recruter-avec-inbound-recruiting
https://www.rhinfo.com/thematiques/recrutement/recrutement-digital-pour-vous-demarquer
https://www.focusrh.com/recrutement/e-recrutement-sites-emploi/digital-et-recrutement-quelles-sont-les-dernieres-tendances-26982.html
https://www.keycoopt.com/intelligence-artificielle-recrutement-impacts-sur-le-metier-de-recruteur/
https://www.focusrh.com/logiciels-rh/autres-logiciels/l-intelligence-artificielle-au-service-du-recrutement-27490.html