Suppression des cookies tiers sur Google : fin du tracking ?

Google a annoncé la fin de l’utilisation des cookies tiers sur sa plateforme. 

Pourquoi avoir fait ce choix ? Quelles conséquences pour le suivi des internautes ? Il y a t-il des alternatives ?

Qu’est-ce qu’un cookie tiers ? 

Un cookie tiers est un tag intégré sur l’ordinateur par un site différent de celui visité par l’internaute. Un cookie tiers est en général placé par un service de mesure d’audience, une régie publicitaire ou une plateforme publicitaire. Le but d’un cookie tiers est de suivre l’internaute lors de son parcours sur plusieurs sites web. 

Par exemple, nous les utilisons pour mémoriser les préférences linguistiques, améliorer la pertinence des annonces ads, connaître le nombre de visiteurs sur une page, protéger les données des internautes et mémoriser les paramètres d’annonces. 

Google met fin aux cookies tiers 

L’abandon des cookies tiers est le résultat d’un constat : les internautes ont de plus en plus la capacité de les rejeter (cf nouvelle loi du 1er avril 2021), soit du fait de l’évolution de la réglementation (en Europe notamment), soit par la technique, en utilisant toutes sortes d’extensions pour les contrer. Ils sont donc de moins en moins utiles au pages Web pour suivre leurs internautes. 

Cependant, la fin des cookies tiers n’est pas la fin du suivi des internautes. En effet, ils sont loin d’être la seule technologie utilisée aujourd’hui pour le suivi des utilisateurs sur Internet.  

Il existe : 

  • Le stockage local 
  • IndexedDB 
  • Web SQL 

D’autres navigateurs (comme Safari) bloquent les cookies tiers depuis des années, mais utilisent des solutions de contournement. 

L’une des nouvelles stratégies imaginées par Google est de regrouper les internautes dans des cohortes : des groupes de plusieurs milliers d’internautes qui partagent un profil semblable. Ainsi, l’entreprise américaine dit “ne plus pister individuellement chaque internaute “. 

Les beta tests des nouvelles solutions sont en cours. Nous en saurons plus très bientôt.