Interview de Sophie Gonçalves, étudiante au MBA Digital Marketing & Business

Goncalves_Sophie

J’avais envie de partager avec vous l’interview de Sophie, camarade de promo qui va nous parler de son expérience au MBA DMB à l’EFAP Bordeaux.

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaisse pas ?

Je m’appelle Sophie Gonçalves, j’ai 22 ans. Cette année, je fais fièrement partie de la famille MBA DMB. A côté de mes études, je tiens un compte food sur Instagram qui m’occupe une très grande partie de mon temps libre. Je m’amuse à créer des recettes, les prendre en photo et les partager auprès de ma communauté. Ça me permet d’allier ma passion pour la cuisine que j’ai depuis toute petite grâce à mes parents, et les réseaux sociaux dans lesquels je suis très à l’aise.

Quel a été ton parcours avant le MBA DMB ?

Avant d’intégrer la famille du MBA DMB, je suis entrée à l’EFAP sur le campus de Bordeaux en troisième année suite à un DUT Techniques de Commercialisation fait à Limoges, ma ville natale. Comme son nom l’indique, j’étais loin de devenir une communicante à proprement parler. Négociation, commerce international, logistique… J’ai finalement trouvé ma voie lors d’un cours de marketing numérique. J’ai su que c’était ce domaine qui m’était destiné, qui répondait à mes qualités et mes aspirations.

Pourquoi avoir choisi le MBA DMB ?

Le choix du MBA DMB s’est fait naturellement il y a maintenant quelques années, lors de ma deuxième année de DUT Techniques de Commercialisation suite à ma « révélation ». Je cherchais un diplôme professionnalisant et spécialisé dans le numérique, mais sans trop m’enfermer dans une branche en particulier comme peuvent proposer certaines écoles dès le BAC+3. Je souhaitais faire mes armes en communication 360° avant de me lancer dans la jungle digitale. C’est donc pour faire ce MBA que j’ai intégré l’EFAP. Et je n’ai absolument aucun regret, tant sur l’école que le DMB.

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué pendant tes 6 mois de cours ?

Sans parler du confinement qui nous a tous marqué, je dirais le HUB Forum en octobre 2019. Avant même de commencer notre année de cours, nous avons été lancés dans le grand bain. Deux jours de conférences passionnantes avec des intervenants passionnés de renom. Une occasion unique de pouvoir se projeter dans la transformation numérique, puisque nous étions social media reporter. C’était aussi une opportunité de rencontrer toute la famille MBA DMB. En somme, deux jours passés à la capitale riche en moments et en échanges. De quoi annoncer la couleur de notre année !

La Covid-19 a eu un impact sur la poursuite de tes études. Peux-tu nous dire comment cela s’est passé et comment tu as vécu cette situation ?

Passer mes deux derniers mois de cours depuis mon canapé, je ne l’avais pas vu venir ! Ça peut paraître triste, c’est vrai. Et d’un côté ça l’est. Pas de contact avec l’équipe pédagogique, les intervenants, et mes camarades de #LaClique. Une sensation d’inachevé en ayant terminé ces 6 mois de cours sans toutes ces personnes, à distance, chacun de son côté. Mais d’un autre côté, cela nous a permis d’acquérir tant d’autres compétences. Grâce à notre dream team (l’équipe pédagogique), nous n’avons pas loupé une seule heure de cours. Tout le monde a su s’adapter à la situation et y mettre du sien. Je considère que nous avons tous été très bien entourés et cajolés grâce à des personnes à l’écoute, des challenges motivants et surtout du fun. Je pense qu’on en ressort tous avec plus de cordes à notre arc de soft skills : adaptabilité, flexibilité et organisation. En d’autres termes, avec une nouvelle façon de travailler qui, de plus en plus, est amenée à s’intensifier.

Tu as commencé ton stage il y a quelques semaines, peux-tu nous en parler ?

Malgré le contexte actuel, j’ai eu la chance de pouvoir commencer mon stage dès le 11 mai, date du déconfinement. Je suis actuellement chef de projet junior Média et Influence à Nutrikéo, une agence de conseil en stratégies nutrition et santé. Après (déjà) un mois passé aux côtés d’une équipe au top, je peux dire que je suis plus épanouie que jamais. J’allie ma passion pour le digital à la santé et à la nutrition, domaines qui m’intéressent de plus en plus. C’est passionnant de voir comment de gros industriels ou au contraire des petites entreprises se concentrent à faire évoluer notre alimentation pour répondre aux attentes consommateurs de plus en plus exigeantes en termes de santé et de durabilité. J’en apprends tous les jours auprès d’une équipe qui me fait confiance et qui me confie des missions aussi diverses que variées dans lesquelles je m’éclate. Rédaction de contenus (pour les clients et aussi pour notre média Culture Nutrition), social media, relations presse, e-RP, stratégie de positionnement, recommandations, SEO… Je suis intégrée à toutes les étapes. C’est très agréable de se sentir considérée comme un élément à part entière qui a des choses à apprendre, mais aussi à donner.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux futurs étudiants du MBA DMB ?

D’être accroché ! On rigolait tous quand l’équipe pédagogique et les alumnis DMB nous disaient que l’année allait passer à toute vitesse et qu’on allait devoir cravacher pour rendre tous nos projets. On s’est vite rendu compte que c’était vrai… Il faut savoir s’organiser en team pour pouvoir tout gérer à la fois. Personnellement, je ne considère pas cela comme un point négatif, au contraire. Au MBA DMB, on n’est plus réellement considérés comme des étudiants mais comme des professionnels. Comme en agence finalement, où on jongle entre x clients. Être accroché parce que c’est une année qui passe très (trop) vite, et qui demande de l’énergie. Mais au final, ce n’est que du positif ! On en ressort armés pour le marché du travail et plus particulièrement celui du numérique où tout change du jour au lendemain.

Merci à toi Sophie d’avoir partager ton expérience au MBA DMB.

N’hésitez pas à découvrir les articles de Sophie.