Catégories
Inside Digital Revolution Inside MBADMB Interviews & Rencontres rencontres

Interview de Laurent Déprez, CEO Septentrion Travel & Alumni

Je vous partage ma rencontre avec Laurent Déprez, fondateur de Septentrion Travel, un réseau d’agences de voyages situées dans les Hauts-de-France, consultant, intervenant en transformation digitale ! Sans oublier, Alumni de la première promo MBADMB part time Paris (#alpha), diplômé en 2016. Tiens, ne serait-ce pas la même promo que notre cher Arnault Chatel.

Je vous laisse découvrir ce bon vivant passionné de voyages et d’histoire.

Pour commencer, peux-tu te présenter ?

J’ai 47 ans, un peu plus vieux qu’un digital native, et je ne suis pas issu de l’écosystème du numérique. Je suis historien de formation, et ma spécialité est l’histoire religieuse et intellectuelle au XVIIIème siècle, loin des passionnantes problématiques du SEO, du display, du design thinking ou encore de l’IA. J’ai d’ailleurs enseigné l’histoire-géographie au début de ma carrière. Il y a 20 ans, quelques opportunités et des rencontres m’ont conduit à me tourner vers les métiers du tourisme et du voyage. La vie est pleine de belles surprises ! Cependant, je reste très attaché à la transmission des savoirs, des compétences, et plus encore au partage des expériences, des parcours, des tranches de vie. Alors, j’ai toujours gardé une activité de formation.

J’aime les livres, comme Vincent Montet, la cuisine, la bonne, comme Arnault Chatel, et les chats de gouttière, comme Yann Lemort.

Parle-nous de tes activités professionnelles ?

Après avoir dirigé des offices de tourisme, et beaucoup travaillé dans la sphère publique en ingénierie et développement touristique, il me manquait, dans mon parcours, la brique « business ». J’ai donc créé, il y a 12 ans, des agences de voyages « physiques », un vrai pari à l’époque qui allait à contre-sens de l’émergence et l’explosion des pure-players et des OTAs (Online Travel Agencies) comme Booking, Promovacances, Lastminute ou Airbnb. Et, j’ai eu raison !

Parle-nous de tes formations et études ?

La Fac, en sciences humaines, avec une licence d’histoire et archéologie et un parcours doctoral en histoire moderne, et le MBADMB de l’EFAP Paris.

Pourquoi choisir en milieu de parcours de suivre la formation proposée du MBADMB ?

Pour plusieurs raisons. La première, et la plus importante à mes yeux, est l’ouverture à d’autres champs de connaissance et d’autres horizons. La seconde, acquérir des nouvelles compétences et découvrir des expertises essentielles pour comprendre les mouvements qui impactent aujourd’hui les métiers du management et du marketing. La troisième est l’opportunité d’ouvrir de nouvelles portes, accéder à des réseaux et des connexions

professionnelles. Avec le MBADMD, j’ai fait de belles rencontres qui se sont consolidées dans le temps.

A ce jour, qu’est-ce que la formation et le réseau MBADMB a pu t’apporter ?

Tout simplement un trousseau de clés et un décodeur, autrement dit les clés de lecture pour comprendre des disciplines nouvelles dans un monde qui évolue très vite. Cette formation vous permet d’explorer le marketing, digital bien sûr, mais pas que, dans une vision 360°, et décoder un environnement mouvant. Chacun trouve ensuite sa voie selon ses aspirations. Aujourd’hui, toutes les organisations (grandes entreprises, PME, institution, collectivités, etc.), et encore plus avec la crise que nous connaissons et vivons, sont confrontées à la question de la transformation digitale. Le MBADMB vous permet d’acquérir l’outillage mentale nécessaire, et le réseau de vous mettre à jour en captant les bonnes personnes.

Comment juges-tu l’importance du digital de nos jours ?

Pour moi, le digital n’est pas une fin en soi, c’est un moyen, un véhicule, un amplificateur de valeurs. Si votre projet n’a pas de sens, la techno et les kpis ne pourront rien pour vous ! Et pourtant, il faut beaucoup d’abnégation pour acquérir les expertises digitales.

Quelle est la spécialité digitale que tu apprécies le plus et dans laquelle tu prends un malin plaisir à transmettre à tes étudiants ?

J’ai un petit faible pour le social media pour discuter d’engagement, de sémantique et d’histoires… à vivre, le socle en organique et ads.

Veux-tu nous révéler le projet e-commerce sur lequel tu travailles depuis des mois ?

Ce que je peux vous dévoiler aujourd’hui. C’est un projet e-commerce évolutif dont l’idée s’articule autour des voyages, des cultures et les cuisines du monde. On ne se refait pas ! Cette envie est ancienne mais elle a mûri pendant les périodes de confinement. La notion d’engagement et le volet inspirationnel sont déterminants. L’idée est de proposer des produits qui éveillent les sens et la curiosité, en racontant de belles histoires. J’ai actuellement les mains dans le cambouis, ou plutôt dans la « techno ». Je dois propulser la première version du site cet été.

Un mot pour la fin ?

Plusieurs ! Osez, soyez curieux, think out of the box.

#MBADMB #alpha

Par Salomé Couque

Jeune marketeuse et communicante de 24 ans, je fais partie du #MBADMB Beauty & Cosmetic promo 2020-21.

Auto-entrepreneur depuis 2 ans dans le domaine du prêt-à-porter féminin :
https://idohastore.com @idoha_store

Je travaille en tant qu'assistante data trader au sein d'une agence de marketing digital RH : Twinin.

#digital #performance #RSE #environnement #entreprenariat #beauty #cosmetics #programmatic

Laisser un commentaire