Le MMA Forum a eu lieu le 1er décembre. Riche d’interventions variées, on y a parlé mobile bien sûr mais aussi Intelligence Artificielle. Retour sur un des temps forts de la journée : la keynote de clôture du Docteur Laurent Alexandre.

Nombre de speakers se sont succédés durant le rendez-vous annuel de la Mobile Marketing Association France pour partager avec un public nombreux leur vision et leurs retours d’expérience. Incontestablement, le mobile n’impacte pas seulement les pratiques marketing ; il change le monde, alimente des changements importants des relations inter-individus et de nos comportements, de plus en plus ubiquitaires.

Le développement du mobile est aussi l’illustration de phénomènes de dissémination des technologies qui s’accélèrent et impactent en profondeur notre société. Dans cette logique, les organisateurs du MMA Forum avaient invités d’éminents speakers dont le Docteur Laurent Alexandre chargé de clôturer la journée. Sa keynote fut captivante autant que perturbante par les réalités énoncées et des perspectives que nombre de personnes de l’auditoire ont pu juger inquiétantes.

Voici donc une sélection des moments forts pour partager avec vous des chiffres et des faits que nous aurions tous considérés il y a peu comme sortis d’un film de science fiction.

Tsunami technologique

Nous assistons à une explosion de la puissance informatique : les serveurs informatiques voient leur puissance multipliée par 1000 chaque décennie. Nous sommes passés de capacités de calcul de 1000 milliards d’opérations par seconde en 1997 à un million de milliards d’opérations par seconde en 2007. En 2020, nous atteindrons un milliard de milliards d’opérations. Pas étonnant puisqu’Intel prévoit bientôt l’intégration de 85 milliards de transistors sur une seule puce !

L’Intelligence Artificielle s’offre de nouvelles perspectives grâce à la puissance informatique

Raymond Kurzweil, Directeur de l’ingénierie Google explique que l’Intelligence Artificielle sera en 2045, un milliard de fois plus intelligente que la réunion de nos neuf milliards de cerveaux humains. Étourdissant…Pour aller plus loin, je vous conseille un article du Monde de septembre 2015 sur Ray Kurzweil, « le salarié de Google qui veut terrasser la mort »

Il faut s’attendre à un changement radical de nos économies…

La création de valeur va en effet de plus en plus s’appuyer sur les algorithmes et l’Intelligence Artificielle. Pas étonnant dans ces conditions d’assister à une migration rapide de cette valeur vers les géants du numérique – GAFAM et BAT (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft – Baidu, Alibaba et Tencent). Le phénomène est à l’échelle d’un trou noir qui aspire de plus en plus la valeur économique au profit des acteurs qui placent l’Intelligence Artificielle au cœur de leur écosystème. Une illustration ? WhatsApp avec 55 salariés, utilisée par 1,1 milliard de terriens a été rachetée par Facebook 22 milliards de dollars 4 ans après sa création quand Peugeot avec 130 000 salariés et ses 130 années d’existence n’est valorisée que 12 milliards d’euros. Cherchez l’erreur…

…Et un bouleversement des fondements de notre existence

L’Intelligence Artificielle remet en cause notre caractère mortel… Et le pouvoir des médecins. Nous sommes tout prêt par exemple du moment où l’Intelligence Artificielle fera un diagnostic radiologique bien meilleur que les radiologistes eux-mêmes. De là à imaginer faire disparaître la plupart des maladies, il n’y a que peu de pas à faire. Les « transhumanistes » voient même l’immortalité comme envisageable dans quelques décennies.

IA Ray Kurzweil

Dans un registre proche, les acteurs de la Silicon Valley pensent que l’Intelligence Artificielle et les neurosciences vont peu à peu fusionner pour rendre possible une augmentation rapide de nos facultés intellectuelles – le rêve d’un homme « augmenté » devient réalité. Et que dire des progrès de la sélection génétique qui rendraient possible l’augmentation de nos facultés intellectuelles de 50 points en moins de 60 ans. Après tout, 50% des jeunes chinois sont favorables à ces révolutions – mais nous ne sommes en Europe que 13% à le concevoir à date.

Elon Musk et d’autres comme Bill Gates ou Stephen Hawking nous mettent d’ailleurs en garde. Terminator n’est pas loin et nous devrions envisager de nous équiper d’implants intra-cérébraux pour être capables de challenger une Intelligence Artificielle potentiellement dominatrice.

IA Diagnostic

Prédire le futur est de plus en plus difficile

Face à des GAFA qui se positionnent de plus en plus sur des technologies qui dépassent l’informatique – nano-technologies, bio-technologies et sciences cognitives, comment ne pas craindre de devenir des colonies numériques de ces super-sociétés !

Se dirige-t’on vers un monde « Intelligence Artificielle First » ?
Un monde de technologies qui confèreraient à l’être humain un pouvoir quasi démiurgique ?

Nous sommes bien aux portes de scénarios mixant ce qui avait été imaginé en leur temps par les écrivains et scénaristes de films comme le Meilleur des Mondes, 1984, Bienvenue à Gattaca ou Minority Report !

Doit-on avoir envie ou être effrayé ? Difficile de répondre à cette question tant les perspectives sont à la fois excitantes et ouvrent des abîmes de réflexion autour de questions éthiques et idéologiques.

Ce MMA Forum 2016 a décidément bousculé nos idées et nous a poussés à réfléchir bien au-delà de nos préoccupations quotidiennes de marketeurs. Une vraie réussite !

Et pour compléter cette synthèse de l’intervention du Docteur Alexandre, je vous propose de découvrir un autre temps fort du MMA Forum : la keynote très inspirante de Joël de Rosnay via My Digital Week