Hermès et l’Art Digital

La maison Hermès entretient une relation particulièrement pertinente avec le digital et les nouvelles technologies; sa collaboration avec Apple pour l’Apple watch Hermès étant un exemple tangible de son avant-gardisme.


Apple Watch Hermès

Apple Watch Hermès

 

 

Qu’en est-il de son lien avec l’art digital ?

 

Depuis longtemps, la maison Hermès fait appel à l’art pour la réalisation de certaines de ses actions de communication. Artisane et artiste dans l’âme, cette maison a toujours su rester fidèle aux valeurs qu’elle défend qui sont liées à la création artistique et artisanale dans toutes ses formes, et partout dans le monde.

 

C’est donc tout naturellement qu’elle se joint régulièrement à des artistes, dans le cadre de collaborations éphémères, et ces collaborations peuvent parfois prendre vie, avec des artistes digitaux.

 

Retour sur quelques beaux projets entre la maison Hermès et l’art digital.

 

9 Dresses

En octobre 2016, à l’occasion de l’exposition événement « The View From Her » au Beijing Minsheng Art Museum (en Chine), la maison Hermès a collaboré avec la chorégraphe américaine de danse contemporaine Lucinda Childs pour présenter quelques-unes de ses créations de prêt-à-porter de façon originale.

 

À cet effet, la chorégraphe Lucinda Childs, mondialement connue pour son style minimaliste, a créé un ballet intitulé ‘Ensemble for Nine dresses’ composé de 9 danseuses, pour mettre en scène neuf robes de la collection Automne-Hiver 2016-2017 de la maison.

 

Côté digital, la maison a fait appel au studio BK Digital Agency, spécialisé dans le contenu audiovisuel et les nouvelles technologies, pour filmer ce ballet en mêlant images virtuelles et réelles dans une parfaite synchronisation. Effet spectaculaire garanti.

 

 

 

Par ailleurs, la maison collabore régulièrement avec ce studio pour la retransmission de ses défilés.

 

 

 

 

Karine Laval

La maison Hermès a fait appel, en été 2016, à l’artiste franco-canadienne Karine Laval pour aménager et décorer les vitrines de sa boutique de parfums située à Brookfield Place, à New York, à travers le projet « Heterotopia ». Spécialisée en photographie, vidéo et installation/projections, l’artiste Karine Laval a habillé les vitrines de cette boutique avec ses créations animées et projetées. Très belle collaboration.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

8 Ties

Autre beau projet entre Hermès et l’art digital : 8 Ties.

En 2012, la maison a collaboré avec l’artiste Miguel Chevalier, l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique, pour présenter, dans 20 villes du monde, l’univers des cravates en soie Hermès, via un dispositif de réalité virtuelle générative et interactive. Un résultat élégant et raffiné, à la pointe de la technologie.

 

 

 

La maison Hermès sait donc parfaitement mettre à l’honneur l’art digital dans le cadre de ses expositions éphémères. Férue d’innovation et révélatrice de talents artistiques, il est intéressant de se poser cette question : quels autres usages la maison Hermès attribuera-t-elle à l’art digital, outre ses événements ponctuels ?