C’est aux Etats-Unis que Cynthia Moos vit ses premières expériences dans le monde politique. Elle décroche un stage de fin d’étude au sein de la campagne électorale du candidat démocrate, Alexi Giannoulias. Suite à cela, elle devient responsable du bureau des bénévoles de la seconde campagne de Barack Obama. Un an après, elle publie son ouvrage sur la communication politique en analysant l’impact du Web 2.0 sur les campagnes électorales, avec comme étude principale les mandats de Barack Obama.

L’avénement du Web 2.0 a pris tout son sens en politique lors de la campagne présidentielle de Barack Obama, qui a marqué l’entrée des nouveaux médias comme stratégie à part entière d’une campagne électorale. Cette recherche s’attache à étudier comment l’équipe de campagne de Barack Obama a su tirer profit de l’interactivité qu’offre le Web 2.0 pour, d’une part, créer un véritable engagement de la part des citoyens, et d’autre part mettre l’emphase sur les qualités de ce candidat aux idées politiques innovantes et au charisme incontesté.

La campagne présidentielle de Barack Obama en 2008 crée un véritable tournant dans le monde politique. Elle a eu un impact sur la façon de mener une campagne électorale  moderne. Ce livre étudie et démontre de quelle manière l’équipe de Barack Obama a su innover en matière de communication et de stratégie marketing. Ils ont su cibler l’électorat et utiliser les nouveaux moyens de communication modernes. C’est ce qui leur a permis de se démarquer et de mener une campagne efficace et décisive pour l’histoire de la politique. 

Cet ouvrage démontre le succès de la campagne présidentielle de Barack Obama en mettant à l’honneur David Plouffe directeur de sa campagne, et David Axelrod, chef stratégiste et conseiller média. Deux grands visionnaires et conseillés qui ont œuvré pour le succès de leur candidat. Obama a su s’entourer des meilleurs pour mener sa campagne, il choisit des associés plutôt jeunes, à même de mener une campagne moderne basée sur l’interactivité, le Web, les réseaux sociaux ou encore la Data. 

John Figerald Kennedy a prouvé au monde politique l’importance de l’utilisation les règles de communication modernes. En 1960 face à Nixon il prend l’avantage grâce à la télévision et s’impose via un nouveau canal de communication politique. L’ouvrage démontre qu’il est essentiel de savoir tirer profit des nouvelles technologies. Internet s’est rapidement révélé comme étant le moyen de communication le plus efficace de cette époque. Les internautes ont accès à un nombre important de données et d’informations. D’un point de vue politique, Internet représente un lieu de confrontation des idées et d’interactions le plus fréquenté. Le candidat prend rapidement conscience de l’importance de cet outil, il invite donc ses supporters à utiliser son site Web pour se mobiliser.

L’un des éléments les plus importants de sa stratégie de communication est le Data Mining. Il va employer des bénévoles, des volontaires pour créer des fichiers clients. Ces bénévoles vont appeler des gens et leur administrer des petits questionnaires qui vont permettre de cibler et d’identifier d’un point de vue local les sujets à aborder lors de meetings. La science des bases de données va lui permettre d’harmoniser son discours. Il veut une implication active de la part des électeurs durant sa campagne, l’implication dont ils vont faire preuve va renvoyer à un sentiment d’unité très apprécié par ses derniers. Obama fait d’Internet son arme de communication et de mobilisation.

Présent sur la totalité des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, ou encore MySpace, il va opter pour une optimisation des nouveaux médias et des réseaux sociaux. Il cherche à exploiter cette interactivité grandissante dont fait preuve la majorité des citoyens pour pouvoir diffuser ses idées. Il crée sa propre application « Obama’08 » pour faciliter le contact avec ses électeurs. L’application détient une carte qui permet aux électeurs de pouvoir avoir accès aux différents lieux lors de meetings ou évènements politiques relatifs à sa campagne électorale. Les utilisateurs ont la possibilité de participer activement à la campagne de Barack Obama en contribuant financièrement via la dite application. Il réussit à lever des fonds grâce au relai de l’application et de son site internet. Sur les 656 millions de dollars levés plus de 500 millions proviennent de dons en ligne.

Cette élection Présidentielle de 2008 restera l’un des évènements les plus marquants de ce siècle en ce qui concerne l’utilisation des nouveaux outils de communications en politique. Les différents modes de communication et les stratégies marketing employés lors de la campagne de Barack Obama vont créer un nouveau modèle de campagne électorale moderne.