Vous n’êtes pas sans savoir que les élections présidentielles aux États-Unis ont déclenché une polémique sur les fake news et sur la désinformation sur les réseaux sociaux comme Facebook. En effet, de fausses informations auraient influencé le résultat final de l’élection présidentielle.

Les fake news, kezako ?

Les fake news, ou désinformations, désignent « un ensemble de techniques de communication visant à donner une fausse image de la réalité, dans le but de protéger des intérêts privés et/ou d’influencer l’opinion publique.» (source : Wikipédia)

Plus le flux d’informations grandit, et plus le nombre de fake news augmente.

Le fact-checking sur Facebook, nouvel outil anti fake news

fake news facebook

Pour contrer ce phénomène, Facebook a mis en place en décembre dernier un filtre pour signaler les fake news. D’abord uniquement destiné aux Etats-Unis, Facebook vient d’annoncer la mise en place de ces mesures pour lutter contre les fake news en Allemagne. En effet, les élections fédérales se dérouleront en septembre prochain et Facebook ne souhaite pas réitérer le scénario des élections américaines.

Facebook va ainsi travailler en collaboration avec des organismes indépendants, comme Correctiv, pour mettre en place un système de fact-checking, qui permettra ainsi de vérifier la véracité d’une news et d’établir des sanctions dans le cas contraire.

Pas de censure cependant


fake news facebook

 

Suite à cette vérification, les contenus jugés « douteux » seront tagués de la mention « contestés par des vérificateurs indépendants », et une mention d’alerte apparaîtra en cas de partage. Facebook ne souhaitant sans doute pas faire face à une explosion de critiques et voulant garder sa liberté d’expression, ces publications ne seront donc pas supprimées mais les internautes seront invités à vérifier leur exactitude. Facebook indique aussi que ces posts risqueront aussi de se retrouver plus bas dans votre fil d’actualité. Autre point important : les sites ne pourront plus faire de la publicité sur ces publications.