Émanation digitale dans l’univers du parfum

Le 22 décembre dernier, le Grand Musée du Parfum de la rue Faubourg Saint Honoré ouvrait ses portes pour la première fois au grand public afin de lui faire découvrir les mystères de l’histoire du parfum, et pour le sensibiliser sur le processus de la création des fragrances.

De l’Egypte ancienne au XXIe siècle, en passant par le Moyen-Âge, ce musée rend hommage, de façon ludique et immersive, à ce fascinant univers si méconnu qu’est la parfumerie, et met notamment en lumière le lien qui unit le parfum au monde de la couture. Véritable lieu où s’entremêlement senteurs, expérimentations digitales et animations audiovisuelles, ce musée, installé dans un hôtel particulier, est une belle illustration de l’alliance réussie entre le digital et les musées et surtout, entre les nouvelles technologies et le monde du parfum.

Grand_Musee_du_Parfum_Irene-de-Rosen_Cabinet-curiosites-5

Grand_Musee_du_Parfum_Irene-de-Rosen_Cabinet-curiosites-5

 

Grand_Musee_du_Parfum_ThomasRaffoux_Jardin_des_senteurs-2

Grand_Musee_du_Parfum_ThomasRaffoux_Jardin_des_senteurs-2

 

Grand_Musee_du_Parfum_ThomasRaffoux_MatieresPremieres-

Grand_Musee_du_Parfum_ThomasRaffoux_MatieresPremieres-

 

Quand l’effluve du digital se répand sur l’univers de la parfumerie

L’innovation s’invite de plus en plus dans le monde du parfum afin de créer des expériences uniques et marquantes pour tous les publics.

Prenons le cas d’une action de communication très particulière choisie par le Grand Musée du Parfum pour inciter le plus grand nombre de personnes à le découvrir. Le musée s’est associé au designer autrichien Robert Stadler pour installer temporairement dans la gare parisienne Saint Lazare un « dispositif olfactif sensoriel » composé de 5 cloches qui diffusent des senteurs lorsque les passants s’introduisent en-dessous d’elles (source Grand Musée du Parfum). Sensations olfactives agréables garanties !

100-Illusion_-Robert-Stadler - Parfum

100-Illusion_-Robert-Stadler – Parfum

 

Autre forme d’intégration du digital dans le monde du parfum : la personnalisation des fragrances grâce aux nouvelles technologies.

Qui n’a jamais eu envie d’avoir son propre parfum unique, sans ressemblance avec aucun autre? La combinaison des nouvelles technologies et du travail des grands parfumeurs, appelés ‘nez’, transforme ce rêve en réalité.

Prenons par exemple, la marque de parfums Jo Malone. Elle propose aux clients, sur son site internet – et en boutique – de combiner deux (ou plusieurs) de ses fragrances en une, et leur permet ainsi de créer leur propre « signature olfactive »(source jomalone.fr). Cette tendance de personnalisation des fragrances est en plein essor dans l’univers de la parfumerie, et répond, en quelque sorte, à une volonté grandissante des clients de se démarquer face à une certaine saturation de l’offre des parfums jugés trop commerciaux et impersonnels.

 

Jo Malone - Fragrance Combining - Parfum

Jo Malone – Fragrance Combining – Parfum

 

La personnalisation des parfums par le biais des nouvelles technologies s’illustre également au sein de la maison française de parfums Ex Nihilo. Cette parfumerie de luxe alternatif offre à ses clients la possibilité de personnaliser les parfums de ses collections avec l’ajout justement dosé d’une matière première comme la Vanille Bourbon de Madagascar par exemple (source: Ex Nihilo Paris). La création de ces élixirs personnalisés se fait le jour même, sous les yeux du client, grâce à une machine de haute technologie unique en son genre appelée l’Osmologue. De plus, les cabochons et les flacons de parfums peuvent également être personnalisés afin de rendre l’expérience d’achat encore plus unique. Plus qu’une maison de parfumerie, Ex Nihilo est un atelier olfactif à la pointe de la technologie qui immerge le client au cœur de la personnalisation de son propre parfum.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Toutefois, outre la personnalisation des fragrances, le digital se met également au service du client dans l’univers de la parfumerie, mais sous un angle totalement différent : le canal de distribution.

Comment, dans le monde de la parfumerie, faire le lien entre le digital et le physique sur le plan de la distribution ? L’entrepreneur Patrick Tardif, semble avoir trouvé une réponse à cette question à travers sa start up Point Parfums Digital. Le concept ? La mise en place d’une « plateforme interactive de lancement de fragrances »(source Point Parfums Digital). Mais aussi la création de kiosques à parfums dans lesquels les clients peuvent sentir des fragrances gratuitement, et acheter par paiement mobile, des échantillons ou des parfums qui leurs seront livrés à l’adresse de leur choix. Ces kiosques pourraient être disponibles dans les gares et dans les zones commerciales notamment. Bien plus qu’une idée novatrice, ce concept révolutionnaire semble être une forme d’évolution naturelle de la vente des parfums (pour aller plus loin sur ce sujet, lire cet article).

 

point_parfums_caroussel_mugler

point_parfums_caroussel_mugler

 

Face à la multiplication des concepts et projets digitaux dans le monde de la parfumerie, il est certain que cet univers envoûtant et fascinant continuera à surprendre dans les années à venir.